Du changement à la tête de RIM : les CEO démissionnent

23 janvier 2012 à 06h45
0
0000007803867918-photo-logo-blackberry-rim.jpg
Mike Lazaridis et Jim Basillie, tous deux président directeur général de Research In Motion, le fabricant à l'origine des fameux Smartphone Blackberry, viennent de démissionner. Dans un communiqué de presse, RIM annonce la nomination de Thorsten Heins, ancien directeur des opérations, au poste de CEO.

En place depuis une vingtaine d'années, Jim Balsillie et Mike Lazaridis ont certes présidé à la création et à la popularisation du Blackberry, mais ont aussi été incapables de contrer Apple et son emblématique iPhone, pas plus d'ailleurs qu'ils n'auront pu inquiéter Google et la galaxie de terminaux Android. Avec un cours de bourse qui a chuté de 75% sur l'année dernière, les deux CEO s'étaient attiré le feu des critiques notamment avec le lancement de la Playbook une tablette prometteuse sur le papier mais lancée avec des fonctionnalités pour le moins incomplètes. On rappellera à ce sujet qu'un an après sa sortie RIM devrait proposer dans les semaines à venir une mise à jour 2.0 du système de la Playbook avec comme nouvelles fonctionnalités un client email, une application de gestion des contacts et un calendrier quand l'iPad en est pourvu... depuis le premier jour. Ironiquement c'est bien la prise en charge native des emails qui a fait le succès des premiers Blackberry.

Les intéressés précisent que leur démission n'est pas le fruit de pressions extérieures mais bien leur décision. En attendant, le nouveau venu, Thorsten Heins, devra faire avec une part de marché qui s'amenuise elle aussi considérablement puisque selon Gartner celle-ci est passée de 15% fin 2010 à 11% pour le troisième troisième trimestre 2011. Et ce n'est pas la seule difficulté en vue : on pense au système BB10 qui devait remettre les Blackberry au niveau des offres Apple et Google mais qui a finalement été retardé à la fin de cette année, alors même que la nomination de Thorsten Heins à l'époque au poste de directeur des opérations était censée éviter ce genre de retards. Il ne faut pas non plus oublier la concurrence accrue de Microsoft sur le segment : le géant des logiciels veut en effet s'accaparer la troisième place coûte que coûte avec Windows Phone.

La chute du cours de bourse de RIM est par ailleurs à l'origine de rumeurs, toutes démenties, sur un éventuel rachat (voir RIM discuterait d'un rachat par Samsung (MàJ)). Bien que RIM ne fasse aucun commentaire sur les rumeurs, la marque canadienne semble ne pas avoir envisagé l'option d'une cession de ses actifs. Quant à Mike Lazaridis, fondateur de RIM, il devient vice-président et s'occupera de piloter le comité d'innovation de RIM. Le même Lazaridis se dit tellement confiant en l'avenir de sa marque qu'il s'apprête à racheter pour 50 millions de dollars de titres. Jim Basillie devrait quant à lui rester un actionnaire significatif les deux intéressés détenant chacun 5% de la compagnie.

0000015904892506-photo-mike-lazaridis-rim.jpg

Mike Lazaridis
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Actualités récentes

Black Friday Week : les meilleurs bons plans high-tech à 5 jours du Black Friday
Dans les idées folles de Samsung, il y a un smartphone qui se plie en 3 et un écran de tablette déroulant
Bon plan : l'Apple Watch Nike Series 5 au meilleur prix chez Boulanger
Offrez vous le clavier mécanique Logitech G512 à moins de 100€ sur Amazon
Le tapis de souris étendu Corsair MM3000 profite d'une belle réduction avant le Black Friday
Montez votre PC avec ce processeur AMD Ryzen 5 3500X en promo chez Cdiscount
Les arnaques aux crypto-monnaies, un juteux business qui continue de faire de nombreuses victimes
Profitez de multiples promo pour obtenir cet écran Samsung à un excellent prix pour Noël
Bon plan Noël : le prix de l'excellent Xiaomi Poco F2 Pro chute sur Amazon
Stockage interne : notre sélection des meilleurs promo SSD et HDD sur Amazon et Cdiscount
Haut de page