Du changement à la tête de RIM : les CEO démissionnent

23 janvier 2012 à 06h45
0
0000007803867918-photo-logo-blackberry-rim.jpg
Mike Lazaridis et Jim Basillie, tous deux président directeur général de Research In Motion, le fabricant à l'origine des fameux Smartphone Blackberry, viennent de démissionner. Dans un communiqué de presse, RIM annonce la nomination de Thorsten Heins, ancien directeur des opérations, au poste de CEO.

En place depuis une vingtaine d'années, Jim Balsillie et Mike Lazaridis ont certes présidé à la création et à la popularisation du Blackberry, mais ont aussi été incapables de contrer Apple et son emblématique iPhone, pas plus d'ailleurs qu'ils n'auront pu inquiéter Google et la galaxie de terminaux Android. Avec un cours de bourse qui a chuté de 75% sur l'année dernière, les deux CEO s'étaient attiré le feu des critiques notamment avec le lancement de la Playbook une tablette prometteuse sur le papier mais lancée avec des fonctionnalités pour le moins incomplètes. On rappellera à ce sujet qu'un an après sa sortie RIM devrait proposer dans les semaines à venir une mise à jour 2.0 du système de la Playbook avec comme nouvelles fonctionnalités un client email, une application de gestion des contacts et un calendrier quand l'iPad en est pourvu... depuis le premier jour. Ironiquement c'est bien la prise en charge native des emails qui a fait le succès des premiers Blackberry.

Les intéressés précisent que leur démission n'est pas le fruit de pressions extérieures mais bien leur décision. En attendant, le nouveau venu, Thorsten Heins, devra faire avec une part de marché qui s'amenuise elle aussi considérablement puisque selon Gartner celle-ci est passée de 15% fin 2010 à 11% pour le troisième troisième trimestre 2011. Et ce n'est pas la seule difficulté en vue : on pense au système BB10 qui devait remettre les Blackberry au niveau des offres Apple et Google mais qui a finalement été retardé à la fin de cette année, alors même que la nomination de Thorsten Heins à l'époque au poste de directeur des opérations était censée éviter ce genre de retards. Il ne faut pas non plus oublier la concurrence accrue de Microsoft sur le segment : le géant des logiciels veut en effet s'accaparer la troisième place coûte que coûte avec Windows Phone.

La chute du cours de bourse de RIM est par ailleurs à l'origine de rumeurs, toutes démenties, sur un éventuel rachat (voir RIM discuterait d'un rachat par Samsung (MàJ)). Bien que RIM ne fasse aucun commentaire sur les rumeurs, la marque canadienne semble ne pas avoir envisagé l'option d'une cession de ses actifs. Quant à Mike Lazaridis, fondateur de RIM, il devient vice-président et s'occupera de piloter le comité d'innovation de RIM. Le même Lazaridis se dit tellement confiant en l'avenir de sa marque qu'il s'apprête à racheter pour 50 millions de dollars de titres. Jim Basillie devrait quant à lui rester un actionnaire significatif les deux intéressés détenant chacun 5% de la compagnie.

0000015904892506-photo-mike-lazaridis-rim.jpg

Mike Lazaridis
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Microsoft va encore vous inciter à passer de Windows 7 à 10, en plein écran cette fois
Les prix français du Mac Pro sont annoncés, et ils grimpent jusque 62 500€
Windows 7 : il existe un hack pour obtenir les mise à jour de sécurité malgré la fin du support
En Chine, les premiers hybrides singes-cochons, conçus pour des transplantations, sont nés
Selon une étude, 46 % des Français envisageraient d'acheter une voiture électrique ou hybride
Au cas où vous auriez 11 000€ en trop, le Mac Pro et son écran XDR seront disponibles le 10 décembre
Démarchage abusif : 111 millions d'appels bloqués par Orange depuis septembre
Sony : la PS5 sera remplacée plus rapidement que la PS4, une version Pro prévue pour 2023
Contrôle technique : le CNPA alerte sur d'importants retards en 2019

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Abonnez-vous !

Vous n'avez pas le temps de venir nous lire ? Recevez notre newsletter quotidienne ou suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Discussions sur le même sujet

Devenez rédacteur

Si vous êtes expert ou passionné de nouvelles technologies et que vous aimez écrire, n’hésitez pas à nous contacter !

Nous écrire
scroll top