BlackBerry 10 : RIM n'exclut pas de vendre des licences

Par
Le 02 août 2012
 0
Pour son prochain système d'exploitation mobile, Research In Motion envisage plusieurs options et n'exclut pas de commercialiser des licences d'exploitation.
008c000003867918-photo-logo-blackberry-rim.jpg

Le PDG de Research In Motion Thorsten Heins croit dur comme fer à la prochaine version de son système mobile mais garde tout de même les pieds sur terre. Interrogé par le Telegraph l'homme explique que la société doit trouver un angle adapté au contexte actuel au sein duquel iOS et Android dominent le marché. « Nous ne disposons pas de l'économie de marché nécessaire pour entrer en compétition avec des gars qui commercialisent 60 smartphones flambant neufs chaque année », explique-t-il ainsi. Le fabricant canadien pourrait alors changer de stratégie.

M.Thorsten explique que RIM s'est longuement penché sur la possibilité d'adopter le système Android de Google mais finalement, l'OS posait deux problèmes majeurs. D'une part il serait relativement difficile pour un constructeur Android de se différencier de la concurrence, d'autre part, les détenteurs d'un Blackberry seraient bien différents des autres consommateurs. Pour RIM, le Blackberry est un véritable outil conçu pour ceux « qui ont un train d'avance avec peu de temps à consacrer aux divertissements », explique ainsi le PDG.

Basé sur QNX, BlackBerry 10 proposera une plateforme compatible avec les technologies du HTML5, POSIX, OpenGL ainsi que Java. L'on imagine qu'à l'instar de PlayBook OS, le système sera par ailleurs compatible avec les applications Android. Afin de revenir dans la course, RIM n'exclut pas de vendre des licences d'exploitation. Dans un tel scénario, d'autres constructeurs pourraient produire des smartphones Blackberry à moindre coûts. « Nous pourrions proposer un système de référence en commercialisant ce dernier et en permettant aux constructeurs de produire l'appareil ». Avec l'aide d'un cabinet de finance la société est en train d'analyser les effets potentiels d'une telle stratégie. Rien n'exclut donc qu'un jour Samsung ou HTC adoptent Blackberry 10 en plus d'Android et de WIndows Phone.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top