Hack PlayBook : un développeur installe l'Android Market sur la tablette

09 décembre 2011 à 16h58
0
Plusieurs hackers viennent de montrer qu'il est désormais possible d'installer l'Android Market sur la tablette tactile PlayBook de RIM. Après l'affaire Dinglebberry, cette démonstration est une nouvelle épine dans le pied de la firme canadienne.

00A0000003952524-photo-android-rim-logo.jpg
Dans une vidéo, des hackers indiquent comment utiliser la boutique d'applications d'Android sur la tablette du constructeur canadien RIM. Ils ont ainsi réussi à passer au travers des sécurités du système d'exploitation QNX. En principe, ce dernier n'autorise l'installation que d'applications validées par le constructeur. Grâce à ce hack, la tablette semble donc ouverte aux applis Android.

Le processus est relativement long et technique mais la vidéo montre bien que l'expérience est réalisable. Comme le précise le site The Register, le hacker neuraloc a même mis en ligne des instructions écrites afin de pouvoir suivre le processus.

Pour rappel, une véritable bataille s'est engagée entre d'un côté trois développeurs, et de l'autre la société canadienne Research In Motion. Au début du mois, trois hackers connus sous les pseudonymes xpvqs, neuraloc (et Chris Wade) ont mis au point un outil baptisé Dingleberry. Ce programme permet d'utiliser des services normalement bloqués sur la tablette. La société qui édite la PlayBook a rapidement tenté d'éteindre l'incendie naissant en publiant une mise à jour de sécurité. Peu de temps après, ce patch de sécurité a été contourné avec la mise en ligne d'un nouveau firmware non-officiel.



Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Antitrust : les Etats-Unis annoncent aussi une enquête sur le livre numérique
Radeon HD 7000M : AMD aussi fait du neuf avec du vieux
Clubic Week 2.0 : le mieux de toute façon c'est l'iPad...
Revue de presse : en attendant Free Mobile...
HP : WebOS va devenir open source
Ainovo Novo7 sous Android 4.0 : 100 dollars et certifiée Google
AOL : retour sur les enjeux du portail historique
Les Pays-Bas apportent leur soutien financier aux cyber-opposants
Insolite : il se fait tatouer 100.000 URL sur le corps, moyennant finance
Réduction du personnel en vue chez TomTom
Haut de page