LeWeb13 - Interview Paypal : bientôt dans nos boutiques physiques en France ?

11 décembre 2013 à 16h22
0
Paypal multiplie ses expérimentations pour s'immiscer au sein des boutiques ayant pignon sur rue tout en facilitant le paiement aujourd'hui largement dominé par la monnaie ou la traditionnelle carte de crédit. John Lunn, directeur "Innovations" chez Paypal, revient sur les avancées de ces travaux.

00AF000005487729-photo-paypal-logo.jpg
Récemment Paypal a introduit Beacon, un petit appareil connecté sur n'importe quel terminal pourvu d'une prise USB et activant une connexion Bluetooth. La promesse est ambitieuse : le client entrant dans un magasin pourvu de l'application mobile Paypal sera automatiquement connecté, il bénéficiera de promotions personnalisées et les achats seront directement prélevés sur son compte Paypal sans aucune action de sa part. Bien entendu, la filiale d'eBay a aussi plusieurs cartes à jouer.

Il y a deux ans, vous expliquiez être en mesure de mettre à niveau les terminaux de paiement pour y intégrer Paypal. Pourquoi n'a-t-on pas cette option aujourd'hui en France ?

John Lunn : Ce n'est pas encore disponible en France mais cela arrive. Aux Etats-Unis il y a des milliers de commerçants faisant usage de Paypal. Cela prend du temps pour déployer cela pays par pays. C'est un problème à la fois technologique et légal et puis il y a des inquiétudes sur la vie privée. Si l'on prend l'exemple de Beacon, dans certains pays, ce dispositif est acceptable d'un point de vue culturel mais ça l'est moins dans d'autres régions. Cela prend du temps de mettre les gens à l'aise avec cette idée. Si on prend l'exemple du service de transport Uber, je suis habitué à voyager sans sortir mon argent.

Auriez-vous une idée approximative de l'arrivée de ces technologies en France ? 2 ans, 5 ans, 10 ans ?

J.L : Non ca ne sera pas aussi long. Je pense que vous verrez quelques-unes de ces technologies en France l'année prochaine.

Cela serait-il pertinent pour Paypal de proposer un service rassemblant ses diverses cartes de fidélité telles que FidMe, Cards ou PassBook ?

J.L : Nous faisons quelques expériences en la matière. Il y a quelques années nous avons racheté la société Where.com spécialisée dans les coupons et les offres promotionnelles. Nous permettons aux autres de développer leurs activités commerciales au travers de notre réseau.

Que pensez-vous du projet Coin permettant de rassembler plusieurs cartes de crédit au sein d'une seule ?

J.L : Si je perdais mon temps à utiliser mes cartes de crédit je serais très heureux ! Cela ne résout aucun problème... à part l'épaisseur de votre portefeuille. Nous retrouvons la même technologie qui consiste à glisser sa carte dans la machine... laquelle a ses limites puisque cela ne fonctionne pas de cette manière en Europe. Et puis vous serez toujours en train de faire la queue pour payer alors que vous ne devriez pas le faire tout comme vous ne devriez pas attendre devant un distributeur de billets ou pour payer au restaurant. C'est juste une perte de temps. Ça devrait vraiment disparaître.

Et quid d'un service permettant de gérer ses dépenses effectuées au travers des différentes cartes de paiement rattachées à un compte Paypal ?

J.L : Nous travaillons avec plusieurs services de gestion de finances mais nous ne souhaitons pas devenir votre compte courant. Ceci dit il y aura des changements qui seront apportés dans ce sens sur la prochaine version de Paypal l'année prochaine. Aujourd'hui, pour chaque transaction vous recevez un avis de paiement par e-mail, et bien il est possible de faire la même chose au travers de certaines API et les développeurs seront de leurs côtés en mesure de proposer un gestionnaire basé sur Paypal.

Il y a deux ans vous présentiez un dispositif permettant à une boutique fermée de projeter son catalogue sur un film plastique appliqué sur la partie interne de la vitrine. Où en est ce projet ?

J.L : Aux États-Unis, la boutique Kate Spade a fait usage de cette interaction. Nous tentions de montrer ce qu'il est possible de faire avec les API de Paypal. Je dirais que Beacon est une évolution de cette technologie et le catalogue peut être consulté directement sur le smartphone dont l'écran devient de plus en plus grand.

Je vous remercie.


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Allongé et endormi
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
Microsoft Flight Simulator dévoile son plan de vol pour les futurs développements
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Cyberpunk 2077 : CD Projekt RED dévoile les configurations PC requises
Il y a désormais plus de 10 000 distributeurs de Bitcoin dans le monde
Données personnelles : Facebook menace de retirer ses réseaux sociaux d'Europe !

Charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top