Au-delà du NFC : Paypal présente les modes de paiement de demain

01 juin 2018 à 15h36
0
00FA000004811384-photo-paypal-logo.jpg
Si la technologie du NFC, permettant le transfert de données sans fil à courte distance, est généralement perçue comme le prochain moyen de paiement majeur, Paypal souhaite pour sa part rester davantage terre à terre et présente diverses innovations actuellement en test.

A l'occasion du salon LeWeb, nous avons rencontré John Lunn, directeur du département "Innovations" chez Paypal. Selon ce dernier, si Paypal est actuellement la référence en terme de paiement sur Internet, l'enjeu actuel est de pouvoir porter cette technologie au sein des boutiques ayant pignon sur rue. C'est d'ailleurs dans cette optique qu'a été créée la plateforme X.commerce ouverte aux développeurs.

Pour le commerçant, il s'agit d'obtenir davantage d'informations sur ses consommateurs, à condition bien sûr que ces derniers aient préalablement accepté de partager celles-ci. « Cela signifie que le vendeur sera davantage en mesure de vous vendre un article qui vous plait », déclare M. Lunn, parce que « lorsque vous rentrez dans une boutique, ils peuvent savoir d'emblée votre taille, vos couleurs et vos marques préférées ».

Pour John Lunn, le NFC n'est pas aussi intéressant qu'on veut le croire. A l'heure actuelle peu de terminaux sont compatibles avec cette technologie et les commerçants ne sont pas prêts à déployer une nouvelle infrastructure en ces temps de récession. « Nous travaillons spécifiquement pour les appareils déjà en place. Mais lorsque le NFC sera prêt alors nous le serons aussi ».

Le modèle économique de Paypal vise à prendre une commission fixe sur chacune des ventes effectuées de la même manière qu'un commerçant reverse à sa banque des frais d'interchange suite à un paiement par carte bancaire. L'enjeu vise ainsi à convaincre le maximum de commerces d'implémenter son système afin de multiplier les paiements via Paypal. Pour cette raison Paypal a conçu une mise à jour du système interne des terminaux de paiement par carte bancaire actuellement utilisés en magasins. Puisque ces derniers sont déjà raccordés à une ligne Internet, il est effectivement possible d'immiscer Paypal comme moyen de paiement.

Une fois l'option choisie sur le lecteur de cartes bancaires, il suffira au consommateur d'y taper un code généré sur l'application Paypal de son téléphone. Cette dernière affiche également un code barre que le caissier sera en mesure de lire avec son scanner infrarouge. Par la suite, le consommateur pourra choisir s'il souhaite payer l'article en plusieurs fois. Ce dispositif est actuellement en cours d'évaluation en Angleterre et douze commerces devraient l'adopter l'année prochaine. Paypal annonce également une arrivée en France dès l'année prochaine.

Aux Etats-Unis Paypal teste une autre technologie où le consommateur n'a qu'à entrer son numéro de téléphone pour valider sa commande. La société a également mis en place une carte de crédit qu'il suffit de glisser dans le terminal pour payer son article. « Nous essayons plusieurs choses pour voir ce que les gens aiment et ce qu'ils n'aiment pas », affirme M. Lunn.

L'un des autres objectifs de Paypal est de permettre aux boutiques physiques d'être aussi tout aussi disponibles que les e-commerces.« Un soir je me promenais dans la rue et tout était fermé. Je me suis dit : "mais c'est stupide, je suis dans une rue remplie de magasins et ils sont tous fermés" ». L'équipe a alors concocté un système visant à appliquer un film plastique sur la partie interne d'une vitrine d'un magasin qui sera capable de réfléchir l'image d'un projecteur raccordé à un serveur. M. Lunn précise que ce film en plastique est très peu cher et accessible pour n'importe quel gérant de boutique. De son côté le mobinaute sera en mesure de se connecter au serveur depuis une application mobile dédiée, de naviguer le catalogue du magasin et de procéder à son achat qui lui sera livré le lendemain.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

.XXX : l'extension dédiée au X désormais accessible à tous
Aides de l'Etat : la justice confirme la condamnation de France Télécom
Panasonic reviendra sur le marché des smartphones en 2012
L'Australie rejette l'appel d'Apple, le Galaxy Tab 10.1 en vente
Réduction du personnel en vue chez TomTom
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Netflix perdra Starz fin février 2012
Test Internet Explorer 8 : le dernier IE avant la refonte
Test Internet Explorer 9 : un navigateur en net progrès
Haut de page