Coin : une carte bancaire et de fidélité universelle

18 novembre 2013 à 15h28
0
Coin (prononcé comme pièce en anglais) est le nom d'une nouvelle carte universelle servant à remplacer plusieurs cartes bancaires et plusieurs cartes de fidélité pour économiser de la place dans son porte feuille.

Une startup californienne a présenté la semaine dernière Coin, une nouvelle solution de paiement et d'identification intéressante. Mais contrairement aux multiples solutions innovantes reposant sur le NFC, sur Internet ou encore sur des balises Bluetooth, Coin s'en tient aux fondamentaux : il s'agit d'une carte qu'on utilise comme toutes les autres.

0000014006845524-photo-coin.jpg

Coin est en fait une carte munie d'une bande magnétique dynamique et d'une mémoire interne, qui lui permettent de se faire passer pour d'autres cartes. Ces dernières sont d'abord lues à l'aide d'un lecteur de carte magnétique pour smartphone, semblable à ceux proposés par Square et PayPal, puis transférées via Bluetooth.

Un écran à segments et un unique bouton permettent d'activer l'appareil et de choisir quelle carte émuler. Les concepteurs sont parvenus à loger toute cette électronique ainsi qu'une batterie dans une carte aux dimensions standards de 80,5 x 54 x 0,84 mm. La carte peut donc être utilisée comme n'importe quelle autre carte magnétique, sans avoir à changer ni les habitudes ni les équipements des commerçants.

Quid de la sécurité ?

Dans sa FAQ, Coin devance les questions en matière de sécurité. La solution exploite un chiffrement (non spécifié) à 128 ou 256 bits. L'application ne permet selon l'éditeur de lire que ses propres cartes, en exigeant une photo du recto et du verso de l'originale, mais rien ne dit ce qui empêcherait un utilisateur de lire une carte qu'il aurait empruntée ou subtilisée à quelqu'un.

La startup mise à défaut sur la fonction anti perte de sa propre carte : le Bluetooth Low Energy permet à l'application d'alerter l'utilisateur si la carte est hors de portée, et à celle-ci de se désactiver automatiquement passé un certain délai. La batterie n'est pas rechargeable et il faut remplacer la carte entière quand elle est vide, Coin revendiquant une autonomie de 2 ans.

00F0000006845526-photo-coin.jpg
00F0000006845528-photo-coin.jpg

Une utilisation limitée aux cartes de fidélité en France ?

La carte Coin repose donc sur la bande magnétique et ne se destine qu'au marché américain.

Mais la startup affirme que les prochaines générations de son produit prendront en charge les cartes à puces dites EMV des cartes bancaires VISA ou MasterCard utilisées en Europe, sans qu'on sache comment elle compte gérer ces cartes nettement plus sécurisées.

Quoi qu'il en soit en France, à défaut de remplacer l'unique carte bancaire dont se contentent la plupart des consommateurs, une carte Coin pourrait remplacer toutes les cartes de fidélité, qui utilisent généralement une bande magnétique.

La carte Coin est proposée dès à présent en précommande, au prix public de 100 dollars. Il s'agit en réalité d'une campagne de financement participatif, les acheteurs seront débités immédiatement afin que la startup puisse démarrer la production.

Pour aller plus loin

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

La dernière mise à jour de Windows 10 causerait des pannes de carte réseau
De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
Un démantèlement des GAFA ?
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
Le trou noir au centre de notre galaxie semble avoir de plus en plus faim
Des chercheurs remettent sur la table la solution de l'ascenseur vers la Lune
Le saviez-vous ? Un Game Boy, meurtri, a survécu à la guerre du Golfe
Le GPS européen Galileo est désormais utilisé sur un milliard de smartphones
Nintendo s'attaque à nouveau à un site de partage de ROM
La Renault ZOE 2 se lance (enfin !) officiellement

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top