PayPal va licencier 325 personnes pour devenir "plus agile"

Thomas Pontiroli
30 octobre 2012 à 12h48
0
Le service de paiement en ligne est en pleine remise en question. Malgré un succès grandissant, il souffrirait de lourdeurs le rendant moins attractif pour les nouveaux talents, ce qui compromettrait son évolution. En ce sens, le groupe va licencier 325 personnes pour « alléger son fonctionnement ».

00C8000005487717-photo-david-marcus-paypal.jpg
David Marcus, p-dg de PayPal
PayPal annonce qu'il supprimera 325 emplois au prochain trimestre, sur 13 000 salariés dans le monde. La rumeur évoquée par Bloomberg à la mi-octobre se matérialise donc. Ce plan de restructuration « résulte d'une réorganisation de la société et de la consolidation de neuf groupes de travail en un seul, pour accroître l'agilité de son fonctionnement », explique PayPal dans son communiqué. Le groupe annonce aussi la rupture de 120 contrats avec des sous-traitants, sans en donner le détail. Cette restructuration coûtera 15 millions de dollars à la société au quatrième trimestre.

PayPal précise que l'objectif de ce plan est de simplifier et d'augmenter la rapidité de son activité. Fort de cette optimisation, le groupe « s'attend à maintenir sa forte croissance et son leadership mondial en développant les moyens de paiement sur le point de vente ». Pour le p-dg, David Marcus, « il arrive un moment dans la vie d'une grande entreprise où elle se heurte à la loi des rendements décroissants, quand un grand nombre d'employé ralentit le fonctionnement ».

Pourtant, le service de paiement en ligne a affiché de très bons résultats financiers au troisième trimestre, contribuant même à tirer à la hausse la croissance d'eBay, sa maison-mère. PayPal compte 117 millions d'utilisateurs enregistrés désormais, soit 14% de plus qu'en 2011, et a vu son chiffre d'affaire progresser de quelque 23% sur la période, à 1,4 milliard de dollars. Et le nombre de transactions n'est pas en reste puisque la société en a enregistré 20% de plus en un an.

Mais d'après des observateurs de la Silicon Valley, PayPal est considéré comme un mastodonte, lent et bureaucratique. Une réputation qui, selon Reuters, aurait rebuté des ingénieurs à venir grossir les rangs de la société. Soucieux de ne pas se faire dépasser par des start-up innovantes et plus réactives, comme Square, le groupe voudrait modifier sa culture d'entreprise, sous l'impulsion de David Marcus, pour « attirer de nouveaux talents et se réinventer ». Selon notre confrère, l'homme serait allé jusqu'à afficher des captures d'écran des services concurrents sur les murs. Et aurait déclaré : « Il est important de faire face à la réalité. »
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
Données personnelles : Facebook menace de retirer ses réseaux sociaux d'Europe !
Il y a désormais plus de 10 000 distributeurs de Bitcoin dans le monde

Charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top