Panasonic va supprimer 5 000 postes dans sa division auto

Thomas Pontiroli
30 mai 2013 à 10h42
0
Le groupe japonais d'électronique Panasonic rationalise ses activités industrielles afin d'en améliorer la profitabilité et d'aider à contrebalancer ses ventes sur l'électronique grand public.

00DC000006006840-photo-panasonic-gps.jpg
Malgré une dépréciation de la monnaie japonais de près de 20% en six mois comparé au dollar, censée redonner des couleurs aux industriels nippons à l'export, il en faudra plus pour sortir Panasonic de la zone rouge. Afin de réduire ses coûts et de se recentrer, le géant de l'électronique indique qu'il se séparera de 5 000 employés dans sa division automobile et industrie.

Le groupe, l'un des plus gros employeurs du Japon avec plus de 300 000 salariés, a supprimé 40 000 postes ces deux dernières années. Mais en 2013, Panasonic a continué d'enregistrer de lourdes pertes : 5,7 milliards d'euros (754 milliards de yens). C'est la plus grosse perte jamais enregistrée par une société japonaise, hors secteur financier. En mars, le groupe avait mis 2 milliards d'euros sur la table pour se restructurer.

Lors de la présentation de ses résultats financiers pour l'exercice 2013, la société avait rappelé son intention d'éliminer les branches de son activité les moins rentables. Cela passera par une réduction de la production des téléviseurs, des téléphones mobiles et aussi des semi-conducteurs et des machines industrielles. Cette dernière division représentant un tiers des effectifs de la société.

Rationaliser pour améliorer la profitabilité

Elle est également au cœur du plan de réorganisation de Panasonic, dont l'objectif est de renforcer ses activités industrielles pour moins dépendre des activités grand public. Selon le directeur de cette branche, Yoshihiko Yamada, dont l'ambition est d'atteindre une marge d'exploitation de 5% d'ici trois ans, « la réduction des coûts salariaux jouera un rôle majeur dans le projet d'amélioration de la rentabilité ». Notons ue Panasonic a décidé de fusionner cette année les divisions automobile et industrie.

Si les ventes de la branche nouvellement créée ont progressé à elles deux en 2013 de 8,5% à 16,4 milliards de dollars, les anticipations sont moins bonnes pour l'exercice fiscal en cours, où les recettes devraient stagner. Ceci en raison d'un ralentissement de la demande en Chine pour les équipements pour automobile, et d'une chute mondiale des ventes de PC en ce qui concerne les semi-conducteurs.

Avant la fin de l'exécution de son plan échelonné sur trois ans « Cross-Value Innovation 2015 », Panasonic espère renouer avec les bénéfices dès cette année. Le groupe s'attend à gagner 400 millions d'euros.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Volvo va brider toutes ses nouvelles voitures à 180 km/h pour lutter contre l'insécurité routière
Le navigateur Microsoft Edge s'enrichit de nouvelles fonctionnalités
La NASA vous explique pourquoi la montée des eaux est difficilement perceptible
Air France et l'Airbus A380 : c'est fini, et avec deux ans d'avance
Clap de fin pour Hadopi ? Le Conseil constitutionnel déclare ses pouvoirs contraires à la Constitution
Vers une possible suppression de la TVA sur les voitures électriques ?
À Singapour, une peine de mort prononcée... par ZOOM
DOOM Eternal : id Software annonce le retrait de l'anti-triche Denuvo
L'application de traçage des contacts d'Apple et Google est désormais disponible

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top