Panasonic va supprimer 5 000 postes dans sa division auto

01 juin 2018 à 15h36
0
Le groupe japonais d'électronique Panasonic rationalise ses activités industrielles afin d'en améliorer la profitabilité et d'aider à contrebalancer ses ventes sur l'électronique grand public.

00DC000006006840-photo-panasonic-gps.jpg
Malgré une dépréciation de la monnaie japonais de près de 20% en six mois comparé au dollar, censée redonner des couleurs aux industriels nippons à l'export, il en faudra plus pour sortir Panasonic de la zone rouge. Afin de réduire ses coûts et de se recentrer, le géant de l'électronique indique qu'il se séparera de 5 000 employés dans sa division automobile et industrie.

Le groupe, l'un des plus gros employeurs du Japon avec plus de 300 000 salariés, a supprimé 40 000 postes ces deux dernières années. Mais en 2013, Panasonic a continué d'enregistrer de lourdes pertes : 5,7 milliards d'euros (754 milliards de yens). C'est la plus grosse perte jamais enregistrée par une société japonaise, hors secteur financier. En mars, le groupe avait mis 2 milliards d'euros sur la table pour se restructurer.

Lors de la présentation de ses résultats financiers pour l'exercice 2013, la société avait rappelé son intention d'éliminer les branches de son activité les moins rentables. Cela passera par une réduction de la production des téléviseurs, des téléphones mobiles et aussi des semi-conducteurs et des machines industrielles. Cette dernière division représentant un tiers des effectifs de la société.

Rationaliser pour améliorer la profitabilité

Elle est également au cœur du plan de réorganisation de Panasonic, dont l'objectif est de renforcer ses activités industrielles pour moins dépendre des activités grand public. Selon le directeur de cette branche, Yoshihiko Yamada, dont l'ambition est d'atteindre une marge d'exploitation de 5% d'ici trois ans, « la réduction des coûts salariaux jouera un rôle majeur dans le projet d'amélioration de la rentabilité ». Notons ue Panasonic a décidé de fusionner cette année les divisions automobile et industrie.

Si les ventes de la branche nouvellement créée ont progressé à elles deux en 2013 de 8,5% à 16,4 milliards de dollars, les anticipations sont moins bonnes pour l'exercice fiscal en cours, où les recettes devraient stagner. Ceci en raison d'un ralentissement de la demande en Chine pour les équipements pour automobile, et d'une chute mondiale des ventes de PC en ce qui concerne les semi-conducteurs.

Avant la fin de l'exécution de son plan échelonné sur trois ans « Cross-Value Innovation 2015 », Panasonic espère renouer avec les bénéfices dès cette année. Le groupe s'attend à gagner 400 millions d'euros.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Plus de 500 millions de photos seraient partagées chaque jour
Le CSA se dit légitime sur le Web mais “refuse de porter le képi”
Windows 8.1 disposera bien d'un bouton Démarrer
Nouveaux processeurs Intel Celeron : vers la fin des Atom pour PC traditionnels ?
HTC pointe les pratiques anticoncurrentielles de Samsung
Samsung officialise le Galaxy S4 mini
Sosh :
Facebook lance les pages et profils vérifiés
Sosh mobile + Livebox : des offres quadruple play le 13 juin
Office 365 Famille Premium : déjà 1 million d'utilisateurs
Haut de page