🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT !

Rachat de ARM par NVIDIA : pourquoi la Commission européenne enquête-t-elle ?

09 novembre 2021 à 11h22
7
nvidia © NVIDIA
© Julien Jay

Le rachat d’ARM par NVIDIA pour 40 milliards de dollars, annoncé en septembre 2020, fait maintenant et de manière formelle l’objet d’une enquête de la Commission européenne. Un communiqué publié hier en détaille les motifs.

Cette enquête approfondie ne sort pas de nulle part, mais était évoquée depuis quelques semaines . La Commission l’a officialisée hier en publiant un communiqué. Logiquement, celui-ci apporte un éclairage sur les raisons ayant conduit à cette décision.

Une menace pour la neutralité d’ARM, mais pas seulement

La Commission européenne justifie sa décision d’ouvrir une enquête approfondie pour évaluer ce projet d'acquisition par le règlement communautaire sur les concentrations. Le communiqué expose plusieurs craintes relatives aux conséquences de cette fusion. Premièrement, qu’elle restreigne l'accès des rivaux de NVIDIA à la technologie d'ARM ; deuxièmement, qu’elle entraîne une hausse des prix ; troisièmement, qu’elle cause une baisse de l’offre et une réduction de l'innovation dans le secteur des semi-conducteurs.

Ainsi, Margrethe Vestager, responsable de la politique de concurrence, déclare : « Les semi-conducteurs sont omniprésents dans les produits et les appareils que nous utilisons quotidiennement ainsi que dans les infrastructures telles que les centres de données. Bien qu'ARM et NVIDIA ne soient pas directement en concurrence, la propriété intellectuelle d'ARM constitue un apport important dans les produits concurrents de ceux de NVIDIA, par exemple dans les centres de données, l'automobile et l'Internet des objets. Notre analyse montre que l'acquisition d'ARM par NVIDIA pourrait entraîner un accès restreint ou dégradé aux IP d'ARM, susceptible d’induire des effets de distorsion sur de nombreux marchés où les semi-conducteurs sont utilisés. Notre enquête vise à garantir que les entreprises actives en Europe continueront d'avoir un accès effectif à la technologie nécessaire pour fabriquer des produits semi-conducteurs de pointe à des prix compétitifs. »

Un verdict rendu le 15 mars 2022

L’ouverture de cette enquête approfondie fait suite à une enquête préliminaire ayant abouti aux conclusions susmentionnées. À l’évidence, les déclarations de NVIDIA arguant qu’un rachat ne remettrait en cause ni le modèle de licence ouverte ni la neutralité d’ARM n’ont pas convaincu les membres de la Commission européenne.

Cette dernière précise d’ailleurs qu’elle a notifié NVIDIA de sa volonté d’engager une enquête approfondie le 8 septembre dernier. Elle rapporte que le 6 octobre 2021, « NVIDIA a présenté des engagements visant à répondre à certaines des préoccupations préliminaires de la Commission ». Toutefois, la Commission a estimé « que ces engagements étaient insuffisants ».

Désormais, la Commission dispose de 90 jours ouvrables pour rendre sa décision. Cela nous conduit donc au 15 mars 2022. Précisons qu'elle n’est pas la seule entité à interférer dans ce rachat, qui est également scruté par l'autorité britannique de la concurrence et des marchés ainsi que par les autorités de réglementation des États-Unis et de la Chine.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
7
7
hebeldark
NVIDIA à la technologie d’ARN …<br /> ARM je pense<br /> ARN c’est autre chose
norwy
On sait ce que valent les promesses faites à l’UE et ce que valent les rapports d’enquête. C’est du papier, du temps et de l’argent de gâché.<br /> Ca rappel le rachat de Whatsapp par Facebook et la promesse de ne pas pomper la base d’utilisateurs et de séparer les services de messagerie Facebook/Messenger/Instagram d’avec Whatsapp?<br /> C’est OUI ou c’est NON !
Highmac
Les Etats-Unis inventent.<br /> La Chine produit.<br /> L’Europe légifère.
Kriz4liD
ARM c’est britannique
MattS32
Tu aurais lu l’article jusqu’au bout, tu aurais vu que les autorités US et chinoises enquêtent aussi sur ce rachat…<br /> Précisons qu’elle n’est pas la seule entité à interférer dans ce rachat, qui est également scruté par l’autorité britannique de la concurrence et des marchés ainsi que par les autorités de réglementation des États-Unis et de la Chine.<br />
Highmac
Ce que je veux dire : C’est que pour quasiment tout ce qui se passe dans le monde, l’Europe ne sait faire que ça !
pecore
L’U.E. n’est ni une entreprise ni même un état : c’est une union politique et économique dont le rôle principal est la coordination et la défense des intérêts économiques de ses membres. Elle est donc tout à fait dans son rôle ici. J’ai même envie de dire: pour une fois elle fait son boulot.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Dotée d'une RTX 3070, ce PC portable Acer Predator Helios est un vrai bon plan Black Friday
Intel pourrait lancer 'Druid' sa quatrième génération de GPU dès 2025
FSP présente les premières alimentations ATX12VO
La GeForce RTX 3050 serait plus rapide que la GTX 1660 SUPER
Pour le Black Friday, ce PC portable ASUS 14
Avis aux gamers, le processeur AMD Ryzen 9 5900X est en chute libre pour le Black Friday
Le Slide, pour ajouter facilement deux écrans à votre ordinateur portable, revient (et la start-up s'explique)
Vers une hausse du prix des cartes graphiques Radeon RX 6000 ?
Excellent deal sur le portable gamer Lenovo Legion 5 avec RTX 3060
MediaTek s'attaque au haut de gamme avec son Dimensity 9000
Haut de page