Patrick Drahi peut réaliser son rêve américain

16 juin 2016 à 14h09
0
Les instances américaines chargées de veiller au respect de la concurrence donnent leur aval. Altice, la maison-mère de Numericable, peut officiellement racheter Cablevision, le n°4 du câble aux Etats-Unis.

Fin 2015, Altice, le groupe dirigé par Patrick Drahi annonçait son intention de mettre la main sur Cablevision, le n°4 dans le secteur du câble aux Etats-Unis. Pour ce faire, l'homme d'affaires acceptait de débourser la rondelette somme de 17,7 milliards de dollars. La société est le principal câblo-opérateur à New York, dans le New Jersey et le Connecticut avec plus de 3 millions de clients à la mi-2015.


Le rachat vient d'être autorisé par les autorités de l'Etat de New York, la New York State Public Service Commission. L'opération devrait ainsi être finalisée d'ici la fin du mois de juin. De son côté, la FCC (l'entité en charge de réguler le secteur des télécommunications) avait validé cette acquisition.

08423990-photo-patrick-drahi-aout-2007.jpg


Toutefois, Altice va devoir respecter plusieurs obligations consécutives au rachat. Cablevision ne sera pas autorisé à licencier du personnel dans les 4 prochaines années. En outre, les clients devront profiter d'une partie des économies générées par le groupe. De son côté, Patrick Drahi confirme ses ambitions américaines, l'an dernier, le milliardaire avait déjà racheté Suddenlink, le numéro sept du câble aux Etats-Unis pour 9,1 milliards de dollars.

A lire également
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Streaming : le service Rhapsody arborera la marque Napster à l'international
Freebox mini 4K : mise à jour majeure vers Android 5.1
Monster traque les bons profils sur Facebook
E3 2016 : Eagle Flight, une approche originale de la VR par Ubisoft
E3 2016 : à la découverte de Steep d'Ubisoft, le jeu de sports extrêmes dans les Alpes
L'Allemagne envisage à son tour l'interdiction de la voiture thermique d'ici 2030
E3 2016 : Watch Dogs 2 nous rassure, manette en mains
Le
Le cloud souverain : un échec à 56 millions d’euros ?
Airbnb n'a pas fini d'inquiéter les hôtels
Haut de page