Numericable : appels illimités vers le Maroc et l'Algérie en option

0
Numericable met à son tour le cap sur le Maghreb en annonçant aujourd'hui le lancement imminent d'une option permettant d'appeler en illimité les fixes du Maroc et de l'Algérie.

0140000001474714-photo-logo-numericable-2008.jpg

Le câblo-opérateur répond ainsi à SFR mais aussi et surtout à Free, avec une approche néanmoins quelque peu différente.

Les appels vers le Maroc sont effectivement inclus sans supplément dans les destinations internationales des deux concurrents, depuis décembre 2009. Free a par ailleurs lancé au mois d'avril l'illimité vers l'Algérie, inclus dans les offres Freebox Révolution et Freebox Only, ou en option à 2,99 euros/mois dans l'offre Freebox v5, alors qu'ils restent obligatoirement facturés à la minute chez SFR.

L'option « appels illimités vers le Maroc et l'Algérie » de Numericable est quant à elle facturée 5 euros/mois. Elle requiert naturellement que l'offre du client inclut de la téléphonie, ce qui est le cas des offres « i TNT » et « NCBox Power HD ». Si les offres d'accès à Internet de Numericable sont soumises à engagement, ce n'est pas le cas de cette option. Elle sera d'ailleurs gratuite du 18 juillet, date à partir de laquelle elle sera disponible, jusqu'à la fin du mois d'août.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Microsoft : un brevet pour les smartphones à 2 écrans
Brevets : Apple condamné pour ses listes de lecture
3DS : Nintendo accusé de violation de brevet pour son écran 3D
Killer Wireless-N : la carte réseau pour joueur passe au Wi-Fi
Achats groupés : LivingSocial prêt à aller chercher un milliard en bourse
Impôts 2011 : Bercy annonce 12 millions de télédéclarations
Visioconférence sur Facebook : une arnaque cible les utilisateurs du réseau social
Opendata : le CNN veut des précisions et lance un groupe de travail
LinkedIn : deuxième réseau social derrière Facebook aux Etats-Unis
Etude : 19 grammes de CO², le bilan carbone d'un email
Haut de page