Altran signe un partenariat avec Alcatel-Lucent et intègre 170 ingénieurs

15 janvier 2014 à 12h57
0
Alcatel-Lucent et Altran viennent de signer un partenariat portant sur une partie du personnel du site d'Orvault de l'équipementier. Un centre d'expertise en matière de télécoms sera ainsi créé.

00C8000005471737-photo-alcatel-lucent-logo.jpg
Au mois d'octobre, Alcatel-Lucent annonçait la suppression future de 10 000 postes dont 900 en France (un nombre réduit à 700 selon la direction). Sur notre territoire, de nombreux sites étaient ainsi appelés à fermer leurs portes comme ceux de Toulouse ou de Rennes. D'autres, comme celui d'Orvault, étaient encore sujets à discussion.

Sur ce dernier point, l'équipementier vient de trouver un terrain d'entente avec Altran. Les deux sociétés ont signé un projet de partenariat industriel. Celui-ci est destiné à créer un centre d'expertise et de services télécom dans la région et 170 ingénieurs du site d'Orvault seront intégrés aux équipes d'Altran.

Dans un communiqué, Altran précise que « ce projet de partenariat avec Alcatel-Lucent concrétise notre stratégie de développement. Avec l'apport des experts d'Alcatel-Lucent du site d'Orvault, nous complétons notre présence sur le marché d'avenir que représente la 4G et nous donnons de l'avance à nos clients avec une offre sans égale sur le marché ».

Pour rappel, au troisième trimestre 2013, le chiffre d'affaires consolidé du groupe Altran s'élevait à 395 millions d'euros contre 344 en 2012.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Blackphone : un prochain smartphone anti-NSA
Moniteurs : un
Amazon teste des distributeurs automatiques... de Kindle
Le xPrintServer connecte votre imprimante à Google Cloud Print
La NSA aurait infecté 100 000 postes en utilisant des connecteurs USB
Aria Ardalan :
Bon plan : un Panasonic 50
La justice invalide le principe de neutralité du réseau défendu par la FCC
Intel met son usine à 5 milliards de dollars entre parenthèses
A son tour, Tumblr s'inspire de Twitter avec davantage d'interactions
Haut de page