Brevets : Intellectual Ventures accuse Motorola Mobility

Par
Le 10 octobre 2011
 0
La société Intellectual Ventures vient d'accuser la division Motorola Mobility d'enfreindre pas moins de 6 brevets. Ces derniers concernent des méthodes de transfert de fichiers mais également les échanges de données ou encore des fonctions réseau de mobiles Motorola sous Android.

00fa000004628574-photo-motorola-android.jpg
Intellectual Ventures est une société spécialisée dans la conservation de brevets. Elle dispose donc d'un panel plutôt large de 35 000 brevets qu'elle n'exploite pas mais qu'elle est disposée à revendre. Parmi son catalogue, figureraient donc 6 brevets utilisés sans autorisation par Motorola Mobility pour ses terminaux mobiles sous Android.

Précisément, les 6 brevets en question concernent les transferts de fichiers, l'appareillage d'éclairage et de projection sur périphérique ou encore le système de transmission sans-fil. Dans un communiqué, Melissa Finocchio, avocate d'Intellectual Ventures ajoute : « Intellectual Ventures a signé avec succès des accords de licences avec plusieurs des plus grands constructeurs de téléphones au monde, et était engagé dans des discussions avec Motorola Mobility pour une période ». Visiblement les négociations avec Motorola n'ont pas été menées à terme.

Les ennuis judiciaires s'accumulent pour la division mobile de Motorola. Fin septembre, le Département américain de la Justice (DoJ) a diligenté une enquête au sujet du rachat par Google du fabricant de téléphones mobiles Motorola Mobility. De son côté, Intellectual Ventures a réussi plusieurs tours de tables au cours de ces dernières années. Elle était même parvenue en 2000 à lever 5 milliards de dollars grâce à de grands noms de l'informatique comme Amazon, Apple, Microsoft et... Google. Une situation ironique qui risque de ne pas plaire à la firme.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top