Rachat Motorola Mobility par Google : la justice US enquête

30 septembre 2011 à 09h35
0
Le Département américain de la Justice (DoJ) vient de diligenter une enquête au sujet du rachat par Google du fabricant de téléphones mobiles Motorola Mobility. L'autorité judiciaire tente d'obtenir des compléments d'information avant de valider l'acquisition.

00FA000003522072-photo-google-logo-sq-gb.jpg
En août dernier, Google avait annoncé le rachat de Motorola Mobility, la filiale créée en début d'année par Motorola et spécialisée dans la téléphonie mobile. La transaction évaluée à 12,5 milliards de dollars visait à dynamiser l'écosystème des Smartphones et tablettes Android. Malgré cette annonce, l'acquisition n'a toujours pas été officiellement validée par les autorités américaines.

Le ministère de la Justice a donc précisé qu'une enquête portant sur ce rachat était en cours. Sur son blog, Google explique que cette procédure n'est pas exceptionnelle et reste confiant. Dennis Woodside confie : « Cela signifie que nous n'allons pas boucler ce rachat tout de suite, mais nous sommes confiants dans le fait que le ministère conclura que le secteur mobile en croissance rapide restera concurrentiel, une fois l'opération menée à bien ».

Les deux firmes espèrent que la transaction sera finalisée d'ici la fin de l'année voire au début 2012. D'ici là, la Federal Trade Commission (FTC) aura peut-être donné sa position sur ce rachat.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'UE envisage de renforcer les limites d'émission de CO2 pour le secteur automobile
Clubic évolue (en douceur)
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
5G : plusieurs dizaines d'élus de gauche veulent repousser le lancement de la technologie
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Allongé et endormi
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
Déjà en rupture de stock, les NVIDIA RTX 3080 se vendent à prix d'or sur eBay
scroll top