Motorola s'attaque à 12 brevets déposés par Apple

19 octobre 2010 à 16h58
0
00AF000003172580-photo-motorola-logo-square-gb.jpg
Le fabricant américain Motorola, déjà au centre d'une discorde avec Microsoft pour l'utilisation abusive de six brevets, a décidé de répliquer en s'attaquant à ... Apple. Motorola souhaite alors assurer ses positions au sein du marché du smartphone à l'aide de... la cour du district du Delaware.

Dans sa déposition le fabricant explique que la firme de Steve Jobs s'en prend régulièrement aux constructeurs utilisant le système Android (ex: HTC). Pour cette raison le département « Motorola Mobility a des raisons de penser qu'il puisse être la cible de plaintes impliquant des droits de propriété intellectuelle ».

Les deux parties auraient eu des négociations confidentielles au sein desquelles chacune accusait l'autre de violer certain de leurs brevets respectifs. D'ailleurs le mois dernier Motorola engagea des poursuites contre Apple. A l'avenir, les choses ne devraient d'ailleurs pas aller en s'arrangeant. En effet, Android connaît une croissance fulgurante et selon les experts du cabinet Gartner, le système pourrait obtenir une part de marché de 22,2% en 2011 et de 29,6% en 2014 devant l'ensemble de ses concurrents.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'UE envisage de renforcer les limites d'émission de CO2 pour le secteur automobile
Clubic évolue (en douceur)
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
5G : plusieurs dizaines d'élus de gauche veulent repousser le lancement de la technologie
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
scroll top