Microsoft cède les "feature phones" de Nokia

18 mai 2016 à 14h25
0
Microsoft peine à s'imposer sur le marché du téléphone mobile. Afin d'optimiser cette activité, la société envisagerait de fermer la division des feature phones de Nokia et revendrait la licence à Foxconn.

Mise à jour : Microsoft confirme dans un communiqué la revente des « feature phone » aux chinois de FIH Mobile, filiale de Foxconn, et à HMD Global, une nouvelle compagnie basée en Finlande. Ce dernier bénéficie par ailleurs d'une licence exclusive (Japon mis à part) qui l'autorise, pendant 10 ans, à utiliser la marque Nokia pour vendre des mobiles et des tablettes.

Le montant de la vente n'est pas détaillé, mais Microsoft récupère 310 millions de dollars environ avec cet accord. Une somme qu'on ne peut comparer avec les 5,4 milliards d'euros dépensés par le géant de Redmond au rachat de Nokia, puisque Microsoft ne cède ici qu'une partie de l'activité du finlandais.

Les 4 500 employés de la branche se verront proposer un emploi chez l'un des deux acquéreurs.

Publication initiale du 16 mai :

Suite au rachat de la division mobile de Nokia effectué en septembre 2013 pour 5,4 milliards d'euros, Microsoft a acquis divers droits de licence. Microsoft peut effectivement utiliser la marque Lumia pour continuer la production de ses smartphone équipés de Windows Phone et la marque Nokia pour celle des feature phones jusqu'en 2024. De son côté, Nokia est en mesure de commercialiser des smartphones avec sa propre marque à partir de 2017.

Mais sur le marché des smartphones, Microsoft affiche un déclin. Selon les derniers chiffres du cabinet d'analyse Kantar, l'OS de Microsoft est en baisse dans presque tous les pays. Fin 2014, Microsoft avait réussi à capter 11,6% du marché en France, un chiffre en progression à 13% fin janvier 2015. Mais en fin d'année dernière, la part de marché est tombée à 8,7% et fin janvier 2016, le chiffre est désormais de 7,8%.

0258000008443634-photo-microsoft-feature-phone.jpg


Selon le blog VTech, la firme de Redmond souhaite faire le ménage et s'apprêterait à licencier 50% des salariés de la division Microsoft Mobile. Pour mémoire en 2014, Microsoft s'était déjà délesté de 18 000 employés pour digérer le rachat des activités mobiles de Nokia. Le reste de cette division rejoindrait les équipes de Surface. Il s'agirait alors d'un premier pas vers un Surface Phone.

La firme de Satya Nadella aurait en outre décidé de revendre sa licence Nokia pour feature phones au constructeur Foxconn. Il est intéressant de rappeler que Foxconn avait précédemment acquis les droits de licence de Nokia pour la production de la tablette Nokia N1.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Nokia confirme son retour sur le marché des smartphones/tablettes
Dark Souls III : un mod PC pour transformer le jeu en FPS
OneDrive : Microsoft publie son application universelle
Amazon intégrerait son assistante Alexa dans une prochaine tablette
Renault Samsung : vers des citadines électriques avec 250 km d'autonomie ?
Euro 2016 : Orange lance une offre prépayée pour tous les touristes
Apple Watch : il serait l'heure qu'elle se vende
Windows 10 Anniversary Update pour le 29 juillet ?
Quand une sonnette connectée est victime d'un bug, des visiteurs lointains s'invitent chez les gens
Xavier Niel ouvre une école 42 aux Etats-Unis
Haut de page