Pour digérer Nokia, Microsoft supprime 18 000 postes (màj)

Par Thomas Pontiroli
le 17 juillet 2014 à 14h06
0
Microsoft devrait annoncer un grand nombre de suppressions de postes dans les prochains jours, selon l'agence Bloomberg. Ses effectifs avaient augmenté de près de 30% avec l'acquisition de Nokia.

00F0000005391623-photo-logo-microsoft-gb.jpg
Suite au rachat de Nokia en avril 2014, Microsoft compte désormais plus de 127 000 employés - soit 30 000 de plus qu'avant l'opération - dont de nombreux emplois doublons. Selon Bloomberg, celui qui est désormais numéro deux du mobile pourrait annoncer dès cette semaine un plan de suppressions de postes, censé rationaliser ses effectifs.

Il s'agirait de la plus grosse restructuration depuis celle engagée en 2009, ayant conduit à 5 800 licenciements. D'après des sources proches du dossier, des emplois dans le marketing et l'ingénierie sont menacés. Mais Microsoft pourrait aussi se séparer de testeurs de logiciels, estimant que cette tâche pourrait incomber aux développeurs. D'autres postes, appartenant aux équipes marketing de la division Xbox, seraient également sur la sellette.

Lors de la présentation de sa stratégie le 11 juillet, le PDG, Satya Nadella, n'a pas abordé le sujet de l'emploi, mais a expliqué que l'organisation de l'entreprise allait changer. « Les traditions vont être remises en cause, les priorités vont être réajustées », affirmait-il, précisant que les efforts de Microsoft se porteraient en priorité sur la mobilité et le cloud « avant tout ».


14% des effectifs remerciés

Quelque 18 000 postes seront supprimés chez Microsoft, principalement dans la branche mobile Nokia (12 500) mais aussi dans la division jeux vidéo. C'est le plus gros plan de restructuration de l'histoire de Microsoft - sous l'ère de Steve Ballmer, l'entreprise s'était séparée de 5 800 salariés en 2009, soit 6% de ses effectifs. L'américain indique que 13 000 emplois seront supprimés dans les six prochains mois.

« La première étape pour construire une organisation capable d'atteindre nos objectifs est de réaligner notre main-d'œuvre », a déclaré Nadella dans une note aux employés, obtenue par Recode, ajoutant que ces coupes historiques seront contrebalancées par des embauches dans des divisions « stratégiques ».


Article initialement publié le 15/07/2014


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Play Store : une app qui cliquait automatiquement sur la pub a été découverte
Tesla : la prochaine génération de batterie sera taillée pour tenir 1,6 million de km
Pour payer son deal avec Qualcomm, Apple hausserait de 9 dollars le prix de ses iPhone
Beesexual, la nouvelle campagne de Pornhub pour aider à sauver les abeilles
Le redémarrage du Large Hadron Collider (LHC) pourrait nous donner des clés sur la matière noire
Twitter : Jack Dorsey a rencontré son plus grand « fan »... Donald Trump
Après le vélo électrique, Xiaomi présente un cyclomoteur électrique de 120 km d'autonomie
Tesla dévoile une voiture sans volant, qui serait commercialisée dès 2021
Les trottinettes Lime piratées en Australie pour dire des phrases salaces
Revue de presse - Le Samsung Galaxy Fold plie... sous le poids des critiques
Comparatif 2019 : Quelle est la meilleure trottinette électrique pour votre usage ?
GTX 1650 : côté multimédia, la puce entrée de gamme de NVIDIA hérite de la génération Volta
Razer ajoute une dalle OLED 4K à son Blade 15 et revoit le design du Blade Pro 17
Oppo lance le Reno 10x zoom : un smartphone haut de gamme avec Snapdragon 855 pour 799€
Contre toute attente, Samsung travaillerait sur deux smartphones pliables supplémentaires
scroll top