Brevet Android : Microsoft et Kyocera arrêtent leur bataille

03 juillet 2015 à 17h25
0
Kyocera et Microsoft enterrent la hache de guerre. En conflit au sujet de brevets relatifs à Android, les deux sociétés annoncent la signature d'un partenariat visant à partager les revenus générés par ces brevets.

Depuis plusieurs mois, Microsoft et Kyocera étaient en conflit au sujet de l'utilisation de brevets Android appartenant au groupe américain. De son côté, le japonais était accusé d'utiliser pas moins de sept brevets sans aucune autorisation. Les technologies concernent des volets très généraux comme des services relatifs à l'envoi de SMS, la gestion de la batterie, le multitâche ou encore la géolocalisation des téléphones.

Microsoft demandait que le groupe japonais lui verse de l'argent en échange de l'utilisation de ses brevets. La firme de Redmond souhaitait également que trois téléphones de Kyocera disponibles aux Etats-Unis, les DuraForce, Brigadier et Hydro, ne puissent plus être vendus. Les deux sociétés n'iront toutefois pas jusqu'à cette extrémité.

0190000005391623-photo-logo-microsoft-gb.jpg

Dans un communiqué commun, Microsoft et Kyocera indiquent avoir trouvé un terrain d'entente. La société nippone pourra continuer à utiliser les brevets Android appartenant à Microsoft mais devra reverser des droits. Les sociétés ne détaillent pas davantage leur accord mais l'issue était logique.

Microsoft avait en effet déjà agi de la sorte avec d'autres concurrents tels que Acer, HTC, LG ou bien encore Samsung. Après des premières passes d'armes, ces sociétés avaient dû plier et reverser des droits à la firme américaine.

A lire également
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

A responsabilité égale, on gagne moins dans le numérique
Régler un achat avec un selfie
Sondage : votre avis sur les robots
Live Japon : musique en flux, la bataille commence
BlackBerry Venice & Prague : les premiers smartphones Android de la marque ?
Pôle emploi lance des magasins d'applis dédiés à la recherche d’emploi
Casio promet une nouvelle montre connectée pour sportifs
Un Twitch pour regarder des développeurs coder en direct
L’application UberPOP est suspendue en France
Assange demande asile à la France et essuie un refus
Haut de page