Build 2015 : .Net Core disponible en open source et Visual Studio code sur Mac et Linux

0
A l'occasion de la conférence BUILD, qui vient d'ouvrir ses portes à San Francisco, Microsoft est revenu sur le succès d'Azure et annoncé la publication de .Net Core en open source ansi que de nouveau outils de programmation.

Scott Guthrie, vice-président de la division Cloud and Enterprise chez Microsoft ouvre la conférence en revenant sur le succès de la plateforme Windows Azure, permettant aux éditeurs tiers d'y héberger et gérer leurs applications et services Web.

Ces douze derniers mois, Microsoft a déployé plus de 500 nouveaux service sur Azure. La plateforme serait par ailleurs de plus en plus populaire avec 90 000 nouveaux abonnés par mois et 1,4 million de bases de données de type SQL. Au total, Azure hébergerait 425 millions d'instances d'Active Directory. Les revenus d'Azure seraient de plus en plus généré par les startups (+40% sur un an).

0190000001715334-photo-logo-microsoft-windows-azure.jpg


Parmi les grands comptes faisant usage de Windows Azure, Microsoft fait mention de Samsung, Fukitsu, Ford, NBC, Xerox, Adobe ou encore Luftansa NFL.

Microsoft revient sur l'intégration de Docker au sein de la plateforme Azure. Cela permet de faciliter l'installation d'applications tiers. Avec la containerisation le but est de placer l'application dans une bulle étanche, un container, où elle s'exécute indépendamment des autres containers de la machine.

0190000007749773-photo-net-logo.jpg


Microsoft annonce la publication en version preview de .Net Core pour Linux, Windows et Mac ainsi que le moteur d'exécution et les bibliothèques. La société procède ensuite à une démonstration des possibilités et notamment pour débugger un site codé en .Net sur Linux via un conteneur.

La publication en open source des composants de .Net a débuté au mois de novembre dernier. Pour Microsoft l'idée est de ne plus le cantonner à Windows. Les développeurs ont optimisé .Net pour fonctionner aussi bien sur Windows, OS X, Linux, iOS et Android. A cet effet, Microsoft s'était rapproché des développeurs impliqués au sein du projet Mono.

0190000008021542-photo-visual-code.jpg


Puisque Windows Azure peut accueillir Linux et que la plateforme .Net est portée sur les OS concurrents, Microsoft annonce de nouveaux outils de développement. La société a en effet porté Visual Studio Code sur Mac et Linux. L'application prend en charge plusieurs dizaines de langages de programmation par défaut et intègre directement un développement par Git.

La plateforme Azure formera le backend par défaut des applications développées dans cet environnement. Visual Studio Code n'embarque pas toutes les fonctionnalités de Visual Studio mais Microsoft se positionne donc sur les plateformes alternatives pour proposer des environnements de développement.

Visual Studio Code propose d'optimiser le code de son application avec des outils de débuggage. L'outil sera disponible gratuitement auprès des développeurs.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Build 2015 : Microsoft transforme Office en plateforme de services
Build 2015 : Microsoft courtise les développeurs d'Android et d'iOS
Build 2015 : Project Spartan devient Microsoft Edge
Build 2015 : quelques ajustements sur l'interface utilisateur de Windows 10
Build 2015 : Microsoft montre un peu plus ses Hololens
TomTom Bandit : vos moments forts montés automatiquement
Facebook : les réglementations européennes poseront des freins technologiques
GoPro fait un pas vers la réalité virtuelle en rachetant Kolor
Chrome : Google lance une extension pour lutter contre le phishing
Un cargo spatial russe chute vers la Terre, mais ne s'écrasera pas entier
Haut de page