.NET : Microsoft annonce une publication en open source

le 13 novembre 2014 à 10h24
0
Microsoft a annoncé hier son intention de publier .NET en open source, pas simplement pour Windows mais avec une stratégie multi-OS.

Depuis son arrivée à la tête de Microsoft, Satya Nadella entretient une véritable stratégie d'ouverture, pas simplement au niveau des services et des applications de la société mais aussi sur le plan technique. L'équipe de .NET annonce en effet que la plateforme sera disponible en open source et optimisée pour fonctionner aussi bien sur Windows, OS X, Linux, iOS et Android. A cet effet, Microsoft s'est rapproché des développeurs impliqués au sein du projet Mono.

01C2000007749773-photo-net-logo.jpg


Le framework de développement .NET développé par Microsoft ne sera donc plus cantonné à Windows. L'éditeur annonce que le noyau (.NET Core) sera distribué en open source, y compris le moteur d'exécution et les bibliothèques.

Le projet Mono, visant à porter l'environnement .NET sur Linux, existe depuis de nombreuses années. Si la position de Microsoft n'était pas véritablement agressive pour protéger ces travaux, la société n'a pas non plus facilité les choses. Les fervents défenseurs du logiciel libre restaient donc méfiants, à l'image de Richard Stallman qui affirmait : « il est dangereux de rester dépendant du C#, nous devons dissuader son adoption. Le problème n'est pas strictement lié à Mono ; n'importe quelle version libre de C# soulèverait le même problème. Le danger est que Microsoft a probablement prévu de forcer toute les versions libres de C# à s'acquitter de droits de brevet ».

Désormais les choses sont facilités avec un socle technique commun et des licences open source. Le tout est publié sur le répertoire de GitHub. Pour Microsoft, il s'agit finalement d'étendre un mode de développement agile déjà mis en place depuis quelques années via NuGet.

Selon S.Somasegar, vice-président de la division Developer chez Microsoft, cette décision vise d'une part à accueillir davantage de développeurs et d'autre part à cibler davantage d'utilisateurs.

Les développeurs retrouveront davantage d'informations sur cette page.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
Sélection Clubic VPN 2019

Les dernières actualités

L'Inde veut lancer une station spatiale d'ici 2030
Fiat Chrysler signe avec ENGIE pour offrir des solutions de charges électriques en Europe
88% des Américains consultent leur smartphone en regardant la TV
Le navigateur gamer Opera GX est accessible en early access
Test Asus ROG Strix SCAR III : RTX 2070 et 240Hz pour un portable gamer d'excellence
Malgré des AirPods 2 peu novateurs, Apple maintient son avance sur le marché des écouteurs sans-fil
Les Etats-Unis auraient implanté des
L'UE s'attaque au trafic en ligne d'espèces sauvages
Amazon Game Studios se sépare discrètement de dizaines d'employés
scroll top