Office 2013 : installer la version de test et aperçu des licences

17 juillet 2012 à 03h33
0
L'une des nouveautés les plus marquantes du futur Office 2013, tout juste annoncé par Microsoft, tient à la possibilité d'accéder aux applications de la suite sur le mode de l'abonnement, via Office 365. Le procédé est sensible dès le programme d'accès à la version de test, détaillé ci-dessous.

Microsoft inaugurera avec la future version de sa suite bureautique un nouveau mode de distribution : celui de l'abonnement, via Office 365, décliné selon plusieurs formules accessibles aux particuliers comme aux entreprises. Le logiciel se veut donc plus que jamais accessible « as a service » : une évolution majeure dans la stratégie de l'éditeur, que reflète déjà le programme d'accès à la première bêta publique d'Office 2013.

Cette Consumer Preview peut d'ores et déjà être installée, sous réserve de disposer d'un PC équipé de Windows 7 ou de la dernière version de test en date de Windows 8. Pour l'instant, les machines XP et Vista sont donc écartées du programme de test, essentiellement parce que ces deux systèmes ne disposent ni des couches nécessaires à la gestion des interfaces tactiles, ni, dans leur version de base, d'une version suffisamment récente d'Internet Explorer pour profiter des fonctionnalités en ligne d'Office 365.

Office 2013 : une bêta qui révèle les licences à venir...

L'accès se fait au travers du site dédié à Office. Dans tous les cas, il sera nécessaire de s'enregistrer, ou par l'intermédiaire d'un compte Live ID (Hotmail etc.), ou via la création d'un compte Office 365. Dès l'accueil, l'utilisateur se verra proposer plusieurs formules, selon qu'il désire tester en tant que particulier, ou dans le cadre d'une entreprise.

0190000005306836-photo-installation-office-2013-b-ta.jpg

La première formule est baptisée Office 365 Home Premium. Destinée aux particuliers, elle requiert un compte Live ID, qui servira notamment à la liaison d'Office 2013 avec le service de stockage en ligne Skydrive, vers lequel seront par défaut enregistrés les documents générés à l'aide des applications de la suite. Elle offre Word, Excel et Powerpoint, ainsi qu'à OneNote par l'intermédiaire du Windows Store sur une machine équipée de Windows 8. L'enregistrement ouvre droit à l'installation des logiciels client sur un maximum de cinq ordinateurs ou tablettes.

Les autres formules sont quant à elles destinées aux entreprises, et permettent de découvrir quel sera le modèle de licences pratiqué par Microsoft lors du lancement. À ce stade, l'éditeur refuse encore de communiquer les tarifs qui seront associés, mais le procédé illustre bien la façon dont il entend distribuer son logiciel. Ici, il est impératif de créer un compte Office 365 avant de procéder à l'installation.

Trois éditions sont proposées : Office 365 Small Business, Office 365 ProPlus et Office 365 Entreprise, qui diffèrent principalement par le nombre d'utilisateurs qu'elles autorisent (10, 25 et illimité). Dans tous les cas, on retrouve ici les logiciels de productivité de la suite, ainsi que l'accès à une version hébergée d'Exchange, de Lync et de Sharepoint. La version Entreprise ajoute l'accès aux versions en ligne de Lync et de Sharepoint, ainsi que le déploiement de règles de conformité, les mécaniques de protection des données contre la perte accidentelle et des fonctions d'archivage supplémentaires.

Office On Demand, ou le logiciel en streaming

Avec une connexionn ADSL standard, le téléchargement des fichiers nécessaires au premier lancement ne doit logiquement prendre que quelques minutes. On arrive alors très vite sur un écran permettant de choisir entre compte personnel (Live ID) ou professionnel (Office 365), à partir duquel on confirmera l'installation. Une petite vidéo et quelques diapositives illustrent alors les bénéfices de ce nouvel Office, avant que ne puissent se lancer les premières applications. Word, Excel ou Powerpoint sont en effet très rapidement disponibles, même s'ils n'ont pas été téléchargés en intégralité, via le procédé Click-to-Run inauguré avec Office 2010.

0190000005306838-photo-installation-office-2013-b-ta.jpg

Un petit tour dans les fichiers installés en local révèle à ce sujet que les logiciels sont exécutées au travers de la solution de virtualisation applicative de Microsoft (App-V), ce qui permet à Office 2013 de cohabiter sans problème avec une édition antérieure de la suite. Sous Windows 7, le logiciel est installé dans le dossier Programmes, sous le nom Microsoft Office 15. Il est en revanche identifié comme Office 2013 au sein du menu Démarrer.

En pratique, ces choix signifient que l'utilisateur qui décide de souscrire un abonnement Office en ligne, sera en mesure d'accéder à ses applications en seulement quelques minutes, sans installation fastidieuse, redémarrage de la machine ou téléchargement des quelques Go que représente l'ensemble de la suite. Un confort qui prendra logiquement tout son sens lors des déploiements en entreprise.

A lire aussi :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Le réseau professionnel Linkedin met à jour sa page d'accueil
Marissa Mayer, anciennement chez Google, devient PDG de Yahoo!
CDN : Cedexis veut optimiser la diffusion des vidéos en ligne
Raspberry Pi : hausse de production pour l'ordinateur à 25 euros
Lian Li PC-X2000FN : un boîtier EATX haut mais étroit
Microsoft dévoile le futur Office 2013, tactile, social et connecté
Facebook commence à dynamiser les publicités sans recharger les pages
OpenBitTorrent : les téléchargements interrompus par la grève du plus gros tracker
Microsoft s'apprête à lever le voile sur la prochaine version d'Office
Brevets : FujiFilm lance des actions contre Motorola
Haut de page