Microsoft dévoile le futur Office 2013, tactile, social et connecté

16 juillet 2012 à 22h29
0
Plus connecté, plus social et, surtout, parfaitement intégré à Windows 8, Office 2013 représente selon Microsoft la réponse idéale aux tendances actuelles en matière d'usages, pour les particuliers comme en entreprise. Une version de test est dès à présent proposée au téléchargement.

00B4000005306828-photo-logo-office-15.jpg
Steve Ballmer a comme prévu levé le voile lundi sur la prochaine « vague » de produits Office, « la plus ambitieuse de l'histoire de Microsoft ». Conçu spécifiquement pour Windows 8 (mais parfaitement compatible avec Windows 7), le futur Office 2013 est disponible au téléchargement sous la forme d'une Consumer Preview, gratuite, qui permettra de découvrir les nouvelles versions de Word, Excel ou Powerpoint.

S'il faudra se plonger en détail dans les nouveautés de cet Office 2013, l'éditeur a souligné lundi ce qui constitue selon lui les trois points saillants de la stratégie liée à sa nouvelle suite bureautique.

Le premier, immédiatement perceptible, tient à l'intégration avec Windows 8, et tout particulièrement avec l'environnement Metro, pensé pour le tactile. Les outils de productivité d'Office adoptent une nouvelle interface, assez dépouillée, au sein de laquelle les contrôles tournent toujours autour du fameux Ruban, même si les options contextuelles de ce dernier sont désormais masquées par défaut pour alléger l'ensemble.

L'ensemble a été repensé pour correspondre aussi bien à un usage écran tactile qu'au traditionnel couple clavier / souris. Le nouvel Office inaugure des modes de prévisualisation, d'annotation manuscrite ou d'ajout de contenus multimédia (photo prise depuis la webcam d'une tablette par exemple) qui devraient prendre tout leur sens sur une tablette. Autre exemple, tiré de OneNote : sur écran tactile, on profite désormais, après sélection d'un élément ou d'un pan de texte, d'un menu contextuel radial proposant d'en modifier la mise en forme.

01CC000005306830-photo-ballmer-office-15.jpg

Le second, capital pour Microsoft à l'heure du cloud computing, tient à l'imbrication toujours plus étroite entre Office en tant que suite applicative et les services en ligne susceptibles de lui être associés. Un compte utilisateur (Windows Live pour le grand public) est maintenant créé dans chaque application, ce qui permet à Microsoft de programmer par défaut l'enregistrement des fichiers dans Skydrive et ouvre la voie à de nouvelles options de synchronisation. Office 365, la version hébergée des applications de productivité de Microsoft, promet par ailleurs une richesse fonctionnelle identique à celle des applications installées sur site. Au bureau, chez soi ou sur son mobile, on doit donc pouvoir retrouver ses documents, les consulter ou les éditer.

01CC000005306832-photo-kirk-office-15.jpg

Cette dimension connectée, à côté de laquelle l'utilisateur final aura bien du mal à passer tant elle est omniprésente, sert également de support aux nouvelles capacités sociales d'Office 15, où toutes les applications permettent l'édition collaborative ainsi que le lancement direct d'une communication audio, voix ou texte.

Skype se retrouve d'ailleurs maintenant intégré aux fiches contact qui servent de support à ces options, au même titre que Lync en entreprise. Quelle que soit l'application utilisée, la collaboration en ligne est donc favorisée, avec la possibilité de lancer une conversation directement depuis Word ou d'annoter à plusieurs un document OneNote.

Un scénario d'usage avancé, illustré lors de cette présentation par Kirk Koenigsbauer, patron de la division Office, consiste en la collaboration de cinq intervenants, connectés par le biais d'une liaison vidéo Lync, autour d'une présentation Powerpoint.

Le Web devrait également s'inviter plus étroitement au sein d'Office. Le client de messagerie Outlook pourra par exemple être enrichi d'applications Web : l'une d'elles, montrée lundi, propose par exemple l'intégration d'un module Bing Maps directement au sein de l'interface de visualisation des messages.

« Le nouvel Office embrasse l'expérience Windows 8, avec des applications nativement conçues pour lui », s'est félicité Steve Ballmer lundi. le PDG de Microsoft a par ailleurs assuré que cette version d'Office offrirait une expérience et une richesse fonctionnelle identique d'un terminal à l'autre, qu'il s'agisse d'une tablette ARM équipée de Windows RT ou d'un PC équipé d'un processeur x86.

Nous reviendrons rapidement plus avant sur les nouveautés du futur Office 2013, dont la date de disponibilité ou les prix de vente n'ont pas encore été évoqués. Microsoft inaugure toutefois une nouveauté de taille à ce niveau, avec la commercialisation de sa suite sur le mode de l'abonnement, via Office 365, qui permettra aux particuliers comme aux entreprises de profiter des applications de la suite sur un nombre de machines donné, avec une installation simplifiée en streaming. On peut également supposer que c'est par ce biais que seront proposées les logiciels Office sur les environnements autres que Windows (Mac, mais aussi environnements mobiles comme iOS), même si ce point n'a pour l'instant pas été précisé.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Office 2013 : installer la version de test et aperçu des licences
Le réseau professionnel Linkedin met à jour sa page d'accueil
Marissa Mayer, anciennement chez Google, devient PDG de Yahoo!
CDN : Cedexis veut optimiser la diffusion des vidéos en ligne
Raspberry Pi : hausse de production pour l'ordinateur à 25 euros
Facebook commence à dynamiser les publicités sans recharger les pages
OpenBitTorrent : les téléchargements interrompus par la grève du plus gros tracker
Microsoft s'apprête à lever le voile sur la prochaine version d'Office
Brevets : FujiFilm lance des actions contre Motorola
Vers un retour des hotlines payantes chez les opérateurs ?
Haut de page