Street Side : Microsoft prépare un concurrent à Street View en Europe

01 juin 2018 à 15h36
0
00FA000004169534-photo-street-side.jpg
Microsoft prépare actuellement le lancement de Street Side, un service de navigation virtuelle dans la ligne directe de Google Street View. Les voitures de la firme de Redmond sillonnent d'ores et déjà les routes d'Europe.

Alors que PagesJaunes a récemment lancé officiellement UrbanDive, son propose service d'exploration virtuel dédié spécifiquement à la France, c'est désormais à Microsoft d'annoncer l'arrivée de Street Side en Europe. Le service en lui-même n'est pas nouveau puisqu'il est déjà en place aux Etats-Unis, où 56 villes ont été photographiées. Il est accessible via Bing Maps.

Les voitures du service photographient actuellement Londres et ses environs, et d'autres villes d'Europe seront visitées dès le mois prochain pour un lancement dans le courant de l'année. En partenariat avec Navteq, Microsoft réalise des photos des lieux, mais pas seulement, puisque les voitures récoltent également des données WiFi pour cartographier les HotSpots, qui seront par la suite repérables sur le service. Difficile, en sachant cela, de ne pas repenser aux polémiques engendrées par la démarche similaire de Google, qui s'est vu épinglé par les CNIL du monde entier pour avoir récolté bien plus de données qu'il n'aurait dû dans le cadre de Street View.

Dave Coplin, l'un des responsables de Street Side, se veut néanmoins rassurant en expliquant à la BBC que le système ne collecte que le « strict minimum » en matière de données. Le service de Microsoft se veut a priori moins intrusif et tentaculaire que celui de Google. « Nous ne cherchons pas à ficher chaque rue. Nous pensons qu'il vaut mieux se focaliser sur les centres urbains où les gens veulent trouver des services » a-t-il commenté. Ainsi, outre Londres, ce sont les villes de Paris et de Barcelone qui seront visitées d'ici juin comme en témoigne un calendrier mis en ligne par Microsoft en début d'année.

On peut se demander si le service pourra s'installer dans certains pays particulièrement échaudés par ce type de pratique, à l'instar de l'Allemagne où Google a récemment décidé d'arrêter la collecte de données. Réponse dans les prochains mois.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Blocage, gestion de trafic : vers une inscription dans la loi de la neutralité du Net ?
Une pré-version de Windows 8 en fuite sur le Web
Garmin Forerunner 610 : une montre GPS tactile pour les coureurs
Fin de la dispute juridique entre Motorola et Huawei
HTC Flyer : prix et date de lancement en France
Logitech prépare une coque clavier pour iPad 2
L'Hadopi va comptabiliser les usages licites et illicites
A Google A Day : le moteur de recherche lance son quiz
Cooler Master annonce le Storm Enforcer, son nouveau moyen tour
Haut de page