Windows 11 : quelle est la configuration minimale pour les app Android ?

21 février 2022 à 11h45
12
windows 11 android © Microsoft
© Microsoft

Annoncées dès le lancement de Windows 11, les applications Android étaient une fonctionnalité attendue de pied ferme. Le géant de Redmond a enfin tenu sa promesse (aux États-Unis du moins), mais tout le monde ne pourra pas en profiter.

Microsoft a en effet dévoilé les configurations minimales pour faire tourner les app Android sur Windows 11 et autant dire qu’il faudra un bon PC.

Les configurations minimales dévoilées

Après de longs mois d’attente, Microsoft a tenu sa promesse. Depuis la dernière mise à jour du système d’exploitation, il est enfin possible de faire tourner nativement les applications Android sur PC. Pour ce faire, les utilisateurs et utilisatrices doivent installer l'Amazon Appstore (actuellement en preview) pour ensuite pouvoir parcourir sa bibliothèque recensant plus de 1000 jeux et applications et installer les titres qu’ils souhaitent essayer. Les applications se lancent ensuite en mode fenêtre comme n’importe quel autre programme.

Sauf que toutes les configurations ne sont pas compatibles avec cette nouvelle fonctionnalité. Là aussi, Microsoft veille au grain et même si un PC est capable de supporter Windows 11, il peut ne pas être assez puissant pour prendre en charge les applications Android, qui s’annoncent particulièrement gourmandes. La firme de Redmond a en effet publié les configurations minimale recommandées que voici :

  • Processeur : Intel Core i3 de 8e génération / AMD Ryzen 3000 / Qualcomm Snapdragon 8c

  • RAM : 8 Go / 16 Go en recommandé

  • Type de stockage : SSD

  • Architecture : x64 ou ARM64

Les app Android seront gourmandes

Pour exécuter les applications Android, il faudra donc un matériel autre que de l'entrée de gamme. Microsoft demande en effet au moins 8 Go de RAM pour en profiter, contre 4 Go pour Windows 11. Et il ne s’agit là que du minimum, puis que la mémoire vive recommandée grimpe à 16 Go pour les faire tourner avec plus d’aisance. Côté processeur, les plus observateurs auront remarqué l’absence des AMD Ryzen de seconde génération, à l'exception de APUs Ryzen 2000 qui sont plus récents et théoriquement plus puissants.

L’installation d’un SSD est également nécessaire, bien que Microsoft ne précise pas de quel type. On imagine qu’un SATA III ou un NVMe fera l’affaire. La firme de Redmond indique par ailleurs qu’il faudra impérativement un compte Amazon et que la virtualisation doit obligatoirement être activée pour permettre la prise en charge de Windows Subsystem on Android (WSA). Pour savoir comment faire, rendez-vous à cette adresse

Windows 11
  • Refonte graphique de l'interface réussie
  • Snap amélioré
  • Groupes d'ancrage efficaces

Pour être tout à fait honnête, Windows 11 nous apparaît comme une bonne évolution de Windows 10. Au-delà de l’aspect très marketing lié à l’effet de surprise (Windows 10 était présenté comme le der des ders, souvenez-vous) et à la refonte essentiellement graphique de l’interface, la mise à jour apporte un peu de clarté et de modernité bienvenues après six années passées auprès d’un OS conçu pour réconcilier Microsoft et son public. On aime également les discrets détails qui le rendent plus fonctionnel comme le snap amélioré et les groupes d’ancrage, ou encore la gestion affinée des bureaux virtuels. Enfin, nous sommes vraiment convaincus par la refonte du Microsoft Store. En acceptant de revenir sur l’exclusivité réservée aux UWP, Microsoft frappe efficacement là où on ne l’attend pas et s’astreint enfin à rattraper son retard sur Apple et Google.

Pour être tout à fait honnête, Windows 11 nous apparaît comme une bonne évolution de Windows 10. Au-delà de l’aspect très marketing lié à l’effet de surprise (Windows 10 était présenté comme le der des ders, souvenez-vous) et à la refonte essentiellement graphique de l’interface, la mise à jour apporte un peu de clarté et de modernité bienvenues après six années passées auprès d’un OS conçu pour réconcilier Microsoft et son public. On aime également les discrets détails qui le rendent plus fonctionnel comme le snap amélioré et les groupes d’ancrage, ou encore la gestion affinée des bureaux virtuels. Enfin, nous sommes vraiment convaincus par la refonte du Microsoft Store. En acceptant de revenir sur l’exclusivité réservée aux UWP, Microsoft frappe efficacement là où on ne l’attend pas et s’astreint enfin à rattraper son retard sur Apple et Google.

Source : Windows Latest

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
12
11
Arkthus
Ouais donc en gros c’est de la bonne grosse émulation bien crade, ce sera toujours plus confortable d’utiliser ces applis sur téléphone ou tablette Android native.<br /> Bref une fausse bonne idée, comme souvent…
claude-alain_Blanc
J’utilise BlueStacks pas besoin de config mini, vu que c’est du cloud. Et ça marche pas trop mal.
lepef32
Ok donc on peut en conclure que malgrés son « accès natif » à Windows, Microsoft n’a sans doute pas réussi à faire mieux que les solutions d’emulation existantes qui sont trèèès demandeuse en puissance.<br /> C’est décevant, je m’attendais un truc qui allait mettre tout le monde d’accord (un peu comme l’émulateur X86-64 --&gt;ARM d’Apple…
Shorg
Me rappelle plus quelle est la technologie native qu’utilise Apple sur OSX pour jouer les applis Android… Vous pouvez peut-être nous en dire plus ?<br /> Des fois, faut arrêter de critiquer pour critiquer. C’est clair qu’il n’y a rien de mieux pour lancer une appli Android qu’un tél ou une tablette Android.<br /> Maintenant, si on veut le lancer sous Windows, quel est le problème que « ce soit une émulation bien crade » ? Microsoft vous l’a fait spécifiquement payer, cette émulation ?
Peggy10Huitres
J’aurai un sondage à faire comme ça ( surement trop tôt ). Quelle Appli. Android va vous changer la vie sur Windows ?
wackyseb
Pareil. Quel intérêt ?<br /> Surtout quand on a un smartphone ?<br /> Lancer candy crush version Android sur un PC Windows 11, j’avoue, je vois pas trop l’intérêt.<br /> Mais idem pour le reste. Faut m’expliquer aussi la démarche et l’utilité !!!
JeXxx
Candy Crush est déjà dispo dans le Microsoft Store . Quand tes dans réunions interminable je t’assure que ça passe le temps lol.
wackyseb
Oui ça je sais, c’est pour ça que j’ai dis avoir besoin de version Android !!!<br /> Et non en réunion on participe activement à la réunion sinon ça sert à rien <br /> Au boulot le store n’est pas installé sur nos PC !!
norwy
Tant qu’il n’y a pas les pubs de Google dedans, ça me va très bien !
Korgen
Ca peut être utile pour les développeurs d’application.
wackyseb
Faut leurs demander !! Comment font-ils depuis toutes ces années ?<br /> Est-ce réellement utile ?<br /> Comment les développeurs vont pousser leurs créations vers amazon store juste pour tester !!!<br /> Je vois pas trop le délire là ???
KalabiYo
whatsapp, telegram sur PC, beaucoup plus pratique avec clavier physique. Idem pour l’envoi de Sms
wackyseb
Et ça existe pas en natif tout ça ?<br /> Besoin d’emuler un OS complet ?<br /> Mon petit doigt me dis, cherche bien.<br /> Sinon un clavier Bluetooth et tes soucis s’évanouissent
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Avec sa RTX 3060, ce PC gamer Dell voit son prix chuter de plus de 200€ !
Un prototype de GeForce GTX 2080 avec ray tracing déterré sur Reddit
96 cœurs Zen 4 : l'imposant processeur EPYC 9654 d'AMD s'illustre
Le Google Pixel 6a a une dalle 90 Hz, et vous pouvez la débloquer vous-même (même si ce n'est pas recommandé)
Razer annonce sa DeathAdder V3 Pro : une souris gamer ultra légère
Craquez pour une de ces solutions VPN à prix vraiment mini !
L’incendie en cours en Gironde est visible depuis l’espace
Pour le monde du GPU, la fête est finie : vers une baisse spectaculaire des ventes
Des nouveautés pour vos montres sous Wear OS, dont la possibilité d'utiliser Google Maps en mode hors ligne
Prix incroyable pour cette TV de 65
Haut de page