Paul Allen débouté par la justice américaine

Par
Le 13 décembre 2010
 0
00fa000002424522-photo-paul-allen.jpg
Paul Allen a été débouté. Fin août, le cofondateur de Microsoft avait porté plainte contre une dizaine de grandes entreprises des nouvelles technologies. Il estimait que sa propriété intellectuelle avait été violée sur des brevets portant sur des technologies de recherche, de traitement multimédia, de fenêtres surgissantes et de gestion de bases de données.

Fait marquant, il n'avait alors pas attaqué Microsoft, alors qu'il agissait au nom de son entreprise de gestion de portefeuille de brevets, Interval Licensing, et que le géant de Redmond utilisait des technologies similaires à Apple, Google, Yahoo, Facebook, etc, tous visés par la plainte.

Un juge vient de débouter Paul Allen de sa plainte, sur demande des entreprises visées. Apple et consorts avaient déposé un recours en ce sens, estimant que les accusations portées par Paul Allen étaient trop générales et évasives. Selon Apple, « Interval a attaqué onze entreprises majeures sur la base des mêmes accusations creuses d'une violation de quatre brevets. » La Pomme s'est référée à un récent cas pour affirmer que la cour devait « utiliser son pouvoir pour insister sur le besoin de précision avant d'autoriser un procès à s'engager autour des faits. »

La plainte devrait donc être réécrite prochainement, puisque les représentants légaux d'Interval Licensing ont promis qu'elle « restait sur les rails. » Ils ont désormais la charge de spécifier les reproches qu'ils ont à faire à chaque entreprise spécifiquement. C'est à cette seule condition que la saga pourra reprendre.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités Microsoft

scroll top