Lenovo prépare le terrain pour ses prochains terminaux

21 mars 2014 à 15h31
0
Le groupe chinois vient d'investir 100 millions de dollars en achat de brevets, utiles en particulier pour la 3G et la 4G. Lenovo organise ainsi le rachat de Motorola Mobility et prépare ses futurs produits.

00C8000007185806-photo-lenovo-s860.jpg
Lenovo vient d'investir 100 millions de dollars afin d'acquérir un vaste portefeuille de brevets et de droits d'utilisation auprès de la société américaine Unwired Planet. La somme est conséquente et parmi 21 familles de licences, nombreuses concernent les communications 3G et 4G. Le groupe a également négocié un accès au portefeuille de 2 500 brevets appartenant à cette entité basée dans le Nevada.

Ce mouvement est logique dans la mesure où Lenovo a pris la décision en janvier dernier de racheter à Google la division Motorola Mobility. Pour ce faire, le groupe a certes mis 2,91 milliards de dollars dans la balance mais une grande partie des brevets sont restés propriété de Google. Toutefois, Lenovo a hérité des terminaux vendus jusqu'à lors sous cette marque.

Le groupe devrait donc intégrer ces brevets rachetés à prix d'or pour sa prochaine gamme de terminaux. Aujourd'hui classé au 5ème rang mondial en matière de téléphonie, derrière Samsung, Apple, Huawei et LG, son intention est de monter sur le podium et de dépasser ses concurrents directs.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Donald Trump sanctionné par Twitter et Facebook, pour une vidéo qualifiée de
La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
La version chinoise de la Tesla Model 3 remporte le prix de la qualité de fabrication
La Chine menace les Etats-Unis en cas de vente forcée de TikTok
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
TikTok et maintenant WeChat : les USA veulent
Polémique autour du minuscule impôt sur les bénéfices payé par Netflix en France en 2019
scroll top