Sans surprise, Intel repousse ses processeurs gravés en 7 nm à 2022

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
24 juillet 2020 à 12h15
0

Alors qu'Intel avance enfin sur le 10 nm, il repousse fort logiquement l'arrivée de son successeur, le 7 nm.

Plusieurs années de retard et des reports en série, la maturation du processus de gravure 10 nm chez Intel aura été une longue quête… qui a d'inévitables conséquences sur la suite des événements pour le fondeur américain. Lors de la présentation de ses derniers résultats financiers, il a logiquement annoncé le report du 7 nm.

Le 10 nm enfin disponible

Dans son communiqué de presse, Intel évoque « un décalage de six mois par rapport aux précédentes estimations dans la sortie des processeurs basés sur le 7 nm ». Comme le souligne The Verge, les premiers CPU gravés en 7 nm étaient attendus pour fin-2021. Ils ne devraient plus être commercialisés avant la mi-2022, dans le meilleur des cas.

L'arrivée à maturité du processus 10 nm est heureusement là pour compenser - au moins partiellement - les déboires du groupe américain. Déboires techniques cela dit, pas commerciaux : Intel voit effectivement ses revenus augmenter de 7% (avec 9,5 milliards de dollars) sur le second trimestre 2020 par rapport à la même période l'an passé.

Source : The Verge

26
13
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top