Intel ne sera pas condamné pour concurrence déloyale

10 février 2012 à 17h31
0
Le géant américain vient de trouver un accord avec la justice américaine destiné à mettre fin aux poursuites judiciaires pour concurrence déloyale. Officiellement, Intel n'est donc pas reconnu coupable.

00FA000004889936-photo-logo-intel-ces-stand-booth.jpg
Intel vient de signer un accord avec le procureur général de New York. En échange de l'abandon des poursuites pour concurrence déloyale, la firme va verser 6,5 millions de dollars au titre des frais de justice engagés par le procureur. Intel n'est donc pas officiellement reconnu coupable et évite toute condamnation.

Pour rappel, Intel était accusé de s'être entendu avec Dell, HP et Sony afin de leur fournir des composants électroniques de manière exclusive. En signant un tel accord, Intel avait évincé certains de ses concurrents dont AMD. Interrogé par l'AFP, un représentant de la firme américaine a exprimé sa satisfaction en expliquant : « Nous avons toujours dit que les pratiques commerciales d'Intel sont légales, respectueuses de la concurrence et bénéfiques aux consommateurs, et nous sommes satisfaits que cette affaire ait été résolue ».

Toujours est-il qu'Intel semble avoir retenu la leçon et cette décision pourrait sonner la fin de ses ennuis judiciaire. En 2009, le groupe avait été condamné par la Commission européenne à régler la somme d'1,45 milliard d'euros pour abus de position dominante. Intel avait également versé 1,25 milliard de dollars à AMD et 1,5 milliard de dollars à Nvidia en échange de l'abandon des poursuites.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Twitter signale le billet de Trump menaçant de tirer sur les émeutiers
Trump signe un décret sur les réseaux sociaux, mais que contient-il ?
Windows 10 mise à jour de mai 2020 : demandez la liste des bug déjà connus !
Microsoft bloque la mise à jour de Windows 10 (mai 2020) sur de nombreux appareils
Le plus gros avion électrique de la planète a réussi son premier vol
5G : le Royaume-Uni veut une alliance de 10 pays pour contrer les équipementiers chinois comme Huawei
Davantage d'animaux sauvages : la solution pour réconcilier éleveurs et loups ?
Le vaisseau Starship de SpaceX est homologué par la FAA
Sony reporte son événement dédié à la PS5 et soutient le mouvement de contestation en cours aux USA
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
scroll top