Brevets : Groupon va devoir verser $83 millions à IBM

Par
Le 30 juillet 2018
 0
ibm
Laborant / Shutterstock.com

Le spécialiste de l'achat groupé en ligne Groupon a été condamné par un jury américain à verser près de 83 millions de dollars au fabricant informatique IBM. La cause de ce passage à la caisse : l'utilisation non-autorisée de technologies brevetées.

Les temps sont durs pour Groupon. Créé en 2008 par Andrew Mason, le site spécialisé en achats groupés est en souffrance. Il annonçait dernièrement être à la recherche d'un repreneur (peut-être Alibaba ?) après avoir perdu la majeure partie de sa valeur ces dernières années.

Plus récemment, Reuters a révélé que Groupon a utilisé des brevets déposés par le géant IBM, ce qui lui a valu d'être assez lourdement condamné par un jury fédéral du Delaware.

IBM réclamait 167 millions de dollars à Groupon


La nouvelle est tombée en fin de semaine dernière. Un jury fédéral du Delaware a condamné Groupon à verser 82,5 millions de dollars (soit près de 71 millions d'euros) à IBM. Le jury de l'État de la côte Est américaine a reconnu que le site d'achat groupé avait utilisé 4 brevets déposés par le géant de l'informatique, dont un couvrant une technologie de connexion unique ainsi qu'un système permettant d'alléger les surcharges de serveurs. Des utilisations non-autorisées qui s'avèrent évidemment être interdites.

Le jury a mis fin à une affaire veille de 2 ans. Chaque année, IBM investit près de 6 milliards de dollars dans la recherche et le développement. Et même si la firme centenaire avait réclamé 167 millions de dollars, elle voit cette décision comme « une confirmation de la puissance du portefeuille d'e-commerce d'IBM », comme a pu le déclarer son avocat John Desmarais, en marge du verdict.

Et Groupon pourrait aussi avoir à assumer les frais de justice engagés par IBM...
Modifié le 30/07/2018 à 10h46
scroll top