Résultats financiers : IBM garde le rythme au troisième trimestre

Par
Le 18 octobre 2011
 0
Le groupe IBM continue sa bonne marche. En juillet dernier, The Big Blue annonçait avoir réalisé un chiffre d'affaires de 26,7 milliards de dollars. Cette fois, pour le troisième trimestre, la firme enregistre une hausse de 8 % de son chiffre d'affaires à 26,2 milliards de dollars.

00fa000002522670-photo-ibm.jpg
Après avoir favorablement répondu aux attentes au trimestre dernier, IBM remet le couvert en dévoilant ses résultats financiers en Q3. La firme indique avoir réalisé un chiffre d'affaires de 26,2 milliards de dollars. Un bilan conforme aux attentes malgré un climat économique tendu.

Dans un communiqué, le p-dg d'IBM, Samuel J. Palmisano donne quelques clés de compréhension sur l'état de santé du groupe. Il explique que la croissance est portée par les pays émergents qui « ont livré des performances remarquables en termes de chiffre d'affaires dans le logiciel, le matériel et les services, et ont contribué à l'amélioration des marges du groupe ».

Précisément, IBM accumule les bons points puisque la vente de logiciels est en hausse de 13 % par rapport au troisième semestre 2010 et a rapporté 5,8 milliards de dollars à la firme. A la loupe, les revenus issus de la famille de produits WebSphere (+52 %), Tivoli (+8 %) et Lotus (+6 %) connaissent une hausse globale de 17 %.

Côté matériel, les revenus issus de la division Systèmes et Technologies sont globalement en augmentation de 4 % par rapport à 2010 et représentent 4,5 milliards de dollars. Des chiffres corrects portés par certains secteurs comme celui des serveurs virtualisés Power Systems (+15 %) ou des centres de stockage (+ 8 %).

Les dirigeants d'IBM restent confiants en l'avenir et comptent développer leur portefeuille de produits et de services. Pour ce faire, la firme a récemment fait l'acquisition d'entreprises spécialisées comme par exemple Q1 Labs afin d'intégrer leurs technologies à ses propres solutions. Grâce à ce rachat, IBM continue donc de compléter son offre sur le marché des services et logiciels de sécurité.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top