Les jeux Tencent retirés (puis réintégrés) du store applicatif de Huawei suite à un désaccord

04 janvier 2021 à 16h45
1
© Burdun Iliya / Shutterstock.com

Les deux sociétés sont vite parvenues à un nouvel accord commercial et la disparition du catalogue de jeux Tencent n'a duré qu'une seule journée.

L'année 2021 a mal commencé pour les deux géants chinois, en désaccord sur les termes du contrat de distribution des jeux vidéos Tencent sur la plateforme applicative de Huawei.

Les jeux Tencent disparaissent de l'App Gallery durant une journée

Le 1er janvier, le catalogue Tencent, qui comprend notamment Arena of Valor, un MOBA très populaire en Chine, a disparu de l'App Gallery, la boutique d'applications développée par Huawei.

Le constructeur expliquait ce retrait par un « grand changement » opéré par Tencent et qui rendait impossibles les relations commerciales entre les deux entités. De son côté, l'éditeur indiquait que l'accord conclu avec Huawei arrivait à son terme le 31 décembre 2020 et qu'un nouveau contrat n'avait pu être signé à temps.

Finalement, la brouille fut de courte durée et l'ensemble des jeux a réintégré le store de Huawei dès le 2 janvier. Dans un communiqué Tencent explique que « les deux entités vont continuer à travailler ensemble pour fournir le meilleur service possible aux utilisateurs ».

Les constructeurs et éditeurs s'écharpent sur le montant des commissions prélevées sur les achats in-app

Le nœud du problème serait le pourcentage prélevé par Huawei sur les achats réalisés dans les jeux Tencent. Le constructeur souhaitait ponctionner 50% des revenus générés dans sa boutique d'applications, un montant jugé trop important par Tencent qui refusait de sacrifier la moitié de son chiffre d'affaires.

Cette affaire de gros sous aurait pu impacter des millions de joueurs chinois étant donné l'importance des deux sociétés dans le pays. Huawei représente aujourd'hui 43% du marché du smartphone en Chine. Tencent quant à lui est un acteur majeur du jeu vidéo qui possède des licences aussi célèbres que League of Legends. Il édite également les versions locales de PUBG et Monster Hunter: World.

Cette affaire est similaire au conflit qui oppose Apple et Epic Games au sujet de la commission de 30% prélevée sur chaque achat réalisé dans l'App Store et qui a conduit au retrait de Fortnite. Les deux sociétés iront régler leur différend devant la justice en mai prochain.

Source : Bloomberg

Modifié le 04/01/2021 à 17h26
Soyez toujours courtois dans vos commentaires
et respectez le réglement de la communauté.
1
2
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

CES 2021 : notre récap' des meilleures tendances et annonces laptop
Soldes d'hiver : dates, bons plans et promotions, tout savoir de l'édition 2021
GameStop retrouve des couleurs, comme jamais depuis 5 ans !
L'énergie nucléaire est l'avenir de l'exploration spatiale, d'après Rolls-Royce et l’Agence spatiale du Royaume-Uni
Apple va produire le biopic sur Napoléon de Ridley Scott
Rétrospective : le grand bilan spatial de 2020
Fraichement annoncé, le Samsung Galaxy S21 est déjà en précommande
Bill Gates devient le plus grand exploitant agricole privé des États-Unis
Rechargez rapidement votre smartphone avec cette batterie externe Belkin à moins de 25€
RED by SFR : le forfait BIG RED 200 Go à prix choc se termine ce soir à minuit !
Haut de page