Huawei peut fabriquer un smartphone en 27 secondes

01 décembre 2020 à 14h40
14

S'il vous faut parfois des mois d'économies pour vous payer un smartphone dernier cri, chez Huawei, ces derniers sont littéralement produits à la volée. Entre 2015 et 2020, le constructeur a divisé par 20 son temps de production.

Shi Yaohong, vice-président de Huawei à la tête de la division Cloud de l'entreprise, s'est récemment exprimé au cours d'une conférence dédiée à la cybersécurité et aux nouveaux dispositifs de chaîne de production. Selon Huawei Central, il a notamment expliqué que la société est désormais capable de produire un smartphone en seulement 27 secondes !

Une logistique plus rapide et moins chère

Ces cinq dernières années, Huawei a connu une avancée majeure en repensant de fond en comble sa chaîne d'assemblage. Shi Yaohong explique en effet qu'en 2015, la société était capable d'assembler un terminal en 10 minutes. En théorie, Huawei serait donc aujourd'hui en mesure d'en produire 20 fois plus sur une même période.

Plusieurs optimisations ont été mises en place depuis la conception d'un smartphone jusqu'à sa production effective. Ces mesures se traduisent par une réduction des coûts. Shi Yaohong explique que les nouveaux Mate ont profité de cette logistique. Il affirme : « Alors qu'en 2015, les lignes de production nécessitaient 97 personnes, aujourd'hui, pour les Mate 40, nous n'avons besoin que de 14 employés sur chacune de ces lignes. »

L'architecture de Huawei repose sur 4 socles baptisés One Cloud, Two Cores, Three Streams, et Four Technologies.

Des lignes de production maîtrisées de bout en bout

Huawei a greffé les différents composants de son système d'exécution autour d'une même plateforme cloud. Cette dernière articule l'approvisionnement, la recherche et le développement, les processus de fabrication, les ventes et les services.

Pour la société, il s'agit de centraliser et d'articuler chacune des étapes de production en interconnectant les flux de données. Cela permet par exemple d'envoyer les informations relatives à l'ingénierie d'un smartphone directement à la chaîne d'assemblage.

Cette infrastructure fait également usage de l'intelligence artificielle. Celle-ci permet par exemple d'automatiser les processus de la ligne de production, d'enclencher automatiquement les étapes d'assemblage, de concevoir des machines capables de s'auto-réparer ou encore d'amoindrir la pollution environnementale.

À l'avenir, cette chaîne devrait également s'enrichir avec la production de SoC fabriqués en interne. La société y travaille avec le centre de recherche et développement de Shanghai IC. Toutefois, Huawei ne rattrapera pas son retard avant quelques années pour parvenir à une finesse de gravure en 5 nm.

Ironiquement, malgré ses efforts, Huawei affiche une baisse annuelle de ses ventes de plus de 20 % au troisième trimestre, notamment à cause de l'embargo américain.

Source : Huawei Central

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
14
14
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Le Xiaomi Mi Mix 4 se montre en images et cacherait sa caméra avant au beau milieu de l'écran
Samsung Galaxy Z Fold 3 et Flip 3 : les rendus officiels et les prix européens fuitent avant l'annonce
Google officialise sa puce Google Tensor et donne un aperçu des Pixel 6 et 6 Pro
Des photos de la Galaxy Watch 4 Classic sont apparues en ligne
Mode sombre : des effets modérés sur la consommation de batterie de nos smartphones
Les Huawei P50 et P50 Pro officialisés en Chine, ils embarquent HarmonyOS et le Snapdragon 888
OnePlus profite d'une croissance insolente sur le marché des téléphones aux USA
Samsung : les Galaxy Tab S8+ et Ultra pour accompagner la sortie du Galaxy S22 ?
OPPO a dévoilé sa montre connectée OPPO Watch 2, qui promet une impressionnante autonomie
Le OnePlus Nord 2 est désormais disponible en France, à partir de 399 euros
Haut de page