Huawei peut fabriquer un smartphone en 27 secondes

Guillaume Belfiore
Par Guillaume Belfiore, Rédacteur en chef adjoint.
Publié le 01 décembre 2020 à 14h40
Huawei HQ

S'il vous faut parfois des mois d'économies pour vous payer un smartphone dernier cri, chez Huawei, ces derniers sont littéralement produits à la volée. Entre 2015 et 2020, le constructeur a divisé par 20 son temps de production.

Shi Yaohong, vice-président de Huawei à la tête de la division Cloud de l'entreprise, s'est récemment exprimé au cours d'une conférence dédiée à la cybersécurité et aux nouveaux dispositifs de chaîne de production. Selon Huawei Central, il a notamment expliqué que la société est désormais capable de produire un smartphone en seulement 27 secondes !

Une logistique plus rapide et moins chère

Ces cinq dernières années, Huawei a connu une avancée majeure en repensant de fond en comble sa chaîne d'assemblage. Shi Yaohong explique en effet qu'en 2015, la société était capable d'assembler un terminal en 10 minutes. En théorie, Huawei serait donc aujourd'hui en mesure d'en produire 20 fois plus sur une même période.

Plusieurs optimisations ont été mises en place depuis la conception d'un smartphone jusqu'à sa production effective. Ces mesures se traduisent par une réduction des coûts. Shi Yaohong explique que les nouveaux Mate ont profité de cette logistique. Il affirme : « Alors qu'en 2015, les lignes de production nécessitaient 97 personnes, aujourd'hui, pour les Mate 40, nous n'avons besoin que de 14 employés sur chacune de ces lignes. »

L'architecture de Huawei repose sur 4 socles baptisés One Cloud, Two Cores, Three Streams, et Four Technologies.

Des lignes de production maîtrisées de bout en bout

Huawei a greffé les différents composants de son système d'exécution autour d'une même plateforme cloud. Cette dernière articule l'approvisionnement, la recherche et le développement, les processus de fabrication, les ventes et les services.

Pour la société, il s'agit de centraliser et d'articuler chacune des étapes de production en interconnectant les flux de données. Cela permet par exemple d'envoyer les informations relatives à l'ingénierie d'un smartphone directement à la chaîne d'assemblage.

Cette infrastructure fait également usage de l'intelligence artificielle. Celle-ci permet par exemple d'automatiser les processus de la ligne de production, d'enclencher automatiquement les étapes d'assemblage, de concevoir des machines capables de s'auto-réparer ou encore d'amoindrir la pollution environnementale.

À l'avenir, cette chaîne devrait également s'enrichir avec la production de SoC fabriqués en interne. La société y travaille avec le centre de recherche et développement de Shanghai IC. Toutefois, Huawei ne rattrapera pas son retard avant quelques années pour parvenir à une finesse de gravure en 5 nm.

Ironiquement, malgré ses efforts, Huawei affiche une baisse annuelle de ses ventes de plus de 20 % au troisième trimestre, notamment à cause de l'embargo américain.

Guillaume Belfiore
Par Guillaume Belfiore
Rédacteur en chef adjoint

Je suis rédacteur en chef adjoint de Clubic, et plus précisément, je suis responsable du développement éditorial sur la partie Logiciels et Services Web.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !

A découvrir en vidéo

Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (10)
Proutie66

Classe ! On a même plus besoin d’humain pour fabriquer un smartphone. Par contre entre 2015 et 2020 le prix moyen a explosé !
L’avenir n’est pas au travail, mais il manque la composante lié…

maverick6212

mdr et ils mettent combien de temps pour sortir un OS qui rivalise avec Android?

CAPLETON

le fameux qui a 15ans ^^

tangofever

Mais les fortunés de ce monde ont toujours besoin d’humains, de consommateurs pour se reproduire, ceci pour satisfaire à leurs besoins démesurés de richesses.

pinkfloyd

fabriquer, non certainement pas, assembler oui, mais il y a une sacrée différence !

os2

a quand un embargo sur apple en chine?

neaufles

Tu travailles chez Huawei ils pour affirmer cela ?
J’aimerai bien que la France ai ce niveau de performances!!

lordfeyinlin

Si tu as restes sur une logique que les consommateurs enrichissent les fortunés.
Mais si les fortunés peuvent produire tout ce qu’il désire dans leur besoin démesurés, pourquoi avoir besoin des gens? De plus, si plus personnes ne travaillent car tout est automatisé, tu ne sais plus consommer et donc tu casses le système.

Ipoire

Quand les chinois aurons fait leur équivalent, comme toutes les autres entreprises qu’ils ont copié avant de les bannir de Chine. Tant que la copie conforme n’est pas sortie, il garde l’entreprise en Chine. Facebook, Google, uber, etc était tous dispo en chine, maintenant dans lordre c’est Wechat, baidu, Didi. Il n’y a qu’à voir a la vitesse dont ils sont en train de remplacer telephone et voiture par des produits chinois. Tout doit être sous contrôle communiste.

aladin_78

Pas besoin d’aller en Chine pour observer ces mefaits: chez nous il y a tres peu de services, les magasins font faire le travail des caissieres aux clients, les rares employes des magasins parlent tres vite “ payez-bonne journee-au revoir-casses toi” et sont occupes a la manipulation du tiroir caisse, Amazon chronometre ses ouvriers, etc.