Mate 40 : enlisée par l'embargo américain, Huawei mise sur un retard d'un à deux mois

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
18 juin 2020 à 15h45
4
© Pierre Crochart pour Clubic

Deux sources, deux avis contradictoires. Si, la semaine dernière, un informateur suggérait que Huawei était bien dans les temps pour le lancement de ses smartphones Mate 40 et Mate 40 Pro à la rentrée, le respecté Nikkei remet ce calendrier en doute.

Citant des sources proches des chaînes de production de Huawei, le Nikkei indique que l’embargo américain empêche le constructeur de finaliser la conception de son futur flagship

La production des Mate 40 mise à l’arrêt

La raison ? La clause de l’embargo américain empêchant les entreprises de l’oncle Sam à commercer d’une façon ou d’une autre avec Huawei. 

Au cœur du problème impactant les futurs Mate 40, le SoC Kirin 1 000. Gravé par HiSilicon, une filiale de Huawei, le chipset du téléphone repose en partie sur des technologies conçues par ARM, une entreprise américaine. Problème : les stocks s’épuisent, et la société est dans l’incapacité de les renflouer à cause de l’embargo.

Jusqu’à nouvel ordre, rapporte le Nikkei, les différents maillons de la chaîne de production auraient donc dû presser le bouton pause en attendant qu’une solution soit trouvée par Huawei. « L’une des raisons de cet arrêt de la production est que Huawei est en train d’évaluer l’inventaire de HiSilicon, et occupée à envisager d’autres plateformes mobiles conçues par MediaTek et Qualcomm », rapporte la source du Nikkei. 

Seulement, un changement de cette ampleur à quelques mois de la sortie initiale est loin d’être idéal. « Un changement de fournisseur pour la plateforme mobile pourrait obliger à repenser les parties mécaniques du smartphone, ce qui demande du temps », reprend la source du journal asiatique.

Une présentation en septembre maintenue ?

D’après le journal, le report de la production ne veut pas forcément dire que les annonces ne pourront pas se faire comme prévu. Après tout, il se dit qu’Apple optera pour une stratégie similaire pour son iPhone 12.

Aussi d’après les sources du Nikkei, « le report de la production de masse de la série Mate durera au moins un à deux mois ». De quoi envisager un lancement à l’horizon décembre plutôt que fin septembre comme prévu.

Arrivé en France en décembre 2019, le Huawei Mate 30 Pro est le premier smartphone du groupe à faire l'impasse sur les applis et services Google. © Pierre Crochart pour Clubic

Un énième coup dur pour une entreprise qui, depuis mai 2019, doit repenser sa stratégie au niveau mondial. Mais être privée des services Google ne l’handicape nullement sur son territoire, où Huawei affiche une santé indécente. De janvier à mars dernier, les smartphones du constructeur représentaient pas moins de 41% des parts de marché en Chine.

Le géant chinois à d’autres atouts que sa seule division smartphones, et mise à plein sur de juteux contrats de télécommunication qui lui permettront de vendre des palettes d’équipements 5G à ses partenaires. 

Source : Nikkei Asian Review

Modifié le 18/06/2020 à 16h15
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
4
5
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Lime va lancer des vélos électriques en libre-service à batterie interchangeable avec ses trottinettes
Google change de discours sur la qualité de Google Photos en version gratuite
La trottinette Xiaomi Mi Scooter Pro 2 est 100€ moins chère pour les Soldes
DC et Warner Bros : vers un reboot de Superman, par J.J. Abrams et Ta-Nehisi Coates
Le célèbre jeu The Last of Us Part II compatible PS5 disponible à moins de 30€
Skyrim : une campagne participative se lance pour un jeu de plateau
The Terminator sera bientôt de retour... en anime sur Netflix
L'étiquette énergie change à compter du 1er mars : découvrez pourquoi ça bouge
Comparatif des meilleures caméras de surveillance (2021)
xCloud : Microsoft teste les streams en 1080p et prévoit d'en améliorer l'infrastructure au cours de l'année
Haut de page