Arrêt de webOS : HP licencierait plus de 500 employés

0
00C8000004445676-photo-hpwebos-h-s-bg.jpg
Dans la continuité de son annonce d'août dernier selon laquelle il allait mettre fin à ses activités autour de WebOS, et donc cesser la fabrication de sa tablette tactile la TouchPad, HP licencie à présent des employés de sa division webOS par centaines selon AllThingsD.

Selon des sources proches du dossier ayant contacté AllThingsD, la firme prévoirait de licencier 525 employés appartenant à sa branche Palm. Un projet peu glorieux qui aurait débuté cette semaine. AllThingsD précise que, si Hewlett-Packard a confirmé le début des licenciements, la société s'est refusée à fournir des chiffres. Un porte-parole de la firme a toutefois indiqué à AllThingsD que, conformément à ce qu'elle avait communiqué le 18 août dernier, elle « cesserait le développement des appareils fonctionnant sous webOS au cours du quatrième trimestre de l'année fiscale 2011, qui se termine le 31 octobre 2011 ». La firme a ainsi présenté la « réduction des effectifs » dédiés à webOS en cours comme une conséquence logique de cette démarche.

HP a cependant réaffirmé son engagement à assurer le support des appareils tournant sous webOS et les services à leurs possesseurs. La société a également déclaré de façon assez mystérieuse qu'elle « était en train d'étudier des façons de tirer profit du logiciel webOS ». Rappelons que, fin août, la firme avait indiqué à Cnet qu'elle allait réaliser une mise à jour de webOS pour les TouchPad qui « améliorerait la plate-forme et ajouterait des fonctionnalités ainsi qu'un catalogue d'applications croissant ». Rappelons également qu'une nouvelle fournée de TouchPad doit être produite et commercialisée aux Etats-Unis.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page