Google : une "faveur" fiscale au Royaume-Uni

Thomas Pontiroli
25 janvier 2016 à 11h12
0
Le ministre des Finances britannique se félicite d'avoir obtenu de Google qu'il règle des arriérés d'impôts, mais la somme payée est vue par l'opposition comme une faveur.

Google va régler 172 millions d'euros d'arriérés d'impôts au Royaume-Uni, conséquence d'une enquête de six ans du service des impôts et des douanes (HMRC). Cette somme, a expliqué un porte-parole de la société, « couvre des taxes depuis 2005 ». Le reproche est toujours le même : Google a payé trop peu d'impôts dans le pays alors qu'il y réalise une activité très lucrative, reposant notamment sur la vente d'espaces publicitaires.

« Le montant des impôts de Google est une victoire dans l'action que nous avons lancée. Nous attendons maintenant que d'autres entreprises paient leur part », s'est félicité, dans un tweet, le ministre des Finances britannique, Georges Osborne. Mais pour John McDonnell, porte-parole du parti travailliste (opposition), cet accord est « dérisoire ». Avis partagé par Prems Sikka, professeur de comptabilité à l'université d'Essex.

Impôt évalué à 5 %

Interrogé par Reuters, il parle de « traitement de faveur » accordé à Google, dont le chiffre d'affaires estimé au Royaume-Uni sur la période concernée par l'enquête équivaut à plus de 31 milliards d'euros, pour 30 % de marge... Si la somme payée aujourd'hui de 172 millions d'euros paraît importante, elle ne correspond qu'à un taux d'imposition inférieur à 5 %, alors que le taux en vigueur au Royaume-Uni est de 28 % depuis 2008.

Autre expert interrogé par l'agence de presse : Richard Murphy, spécialiste des questions fiscales et conseiller du travailliste Jeremy Corbyn. Lui considère que Google aurait dû payer 260 millions d'euros chaque année, au lieu des 65 millions d'euros d'impôts, selon Reuters, reversés entre 2005 et 2013.


08153182-photo-google-nouveau-logo.jpg



À lire également :

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La Lucid Air surpasse la Tesla Model S avec une autonomie annoncée supérieure à 800 km
Nvidia : la RTX 3080 déclinée en trois modèles se confirme et arriverait dès septembre
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
Hyperion dévoile une supercar à hydrogène dotée d'une autonomie de 1 600 km
Le processeur Kunpeng 920 d'Huawei rattraperait le Core i9-9900K d'Intel
Microsoft lancera son smartphone Surface Duo le 10 septembre à 1 399 $
En Allemagne, les ventes de véhicules électriques ont explosé en juillet
La Hyundai Kona passe la barre des 1 000 km d'autonomie
Google rejoint Apple et bannit Fortnite du Play Store Android
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
scroll top