Google, attaqué par un coursier indépendant

02 novembre 2015 à 13h08
0
Un coursier indépendant américain porte plainte contre Google et son service de livraison.

Nouvelle plainte d'un coursier indépendant contre un géant du Net. Après Amazon, Uber et son concurrent Lyft, c'est au tour de Google et de son service de livraison le jour-même Google Express de faire face à une action en justice. L'agence Reuters rapporte que la livreuse Anna Coorey a déposé une proposition de recours collectif contre la firme de Mountain View devant un tribunal de l'État du Massachusetts le 30 octobre.

La plaignante affirme avoir été embauchée comme coursier par un service intermédiaire, pourtant, elle est obligée de travailler exclusivement pour Google. D'ailleurs, les livreurs portent une tenue Google Express et doivent accepter toutes les livraisons qui leur sont assignées durant leur service. Un contrat très restrictif qui empêche ces « indépendants » d'accepter d'autres opportunités, comme leur statut le suppose normalement.

En travaillant exclusivement pour Google, ces livreurs sont assimilés à de vrais employés dans la forme, mais pas sur le fond. Ainsi ils ne bénéficient pas du paiement d'heures supplémentaires ou de la prise en charge de dépenses liées à leur activité. Pour l'avocat d'Anna Coorey, le statut de salarié devrait lui être reconnu. Si la plaignante voit son recours collectif aboutir, ce débat commencera à devenir vraiment visible dans le pays.


03E8000008160600-photo-google-express.jpg


À lire également :

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Apple TV : la nouvelle télécommande est en verre et n'aimerait pas les chutes
AMD annonce la fin des Catalyst remplacés par les Radeon Software
Le Nexus 5X est dispo, le Chromecast est cadeau
Batman Arkham Knight : les problèmes continuent sur PC, Warner propose le remboursement
GoPro s'invite dans la BMW M2 pour filmer vos exploits
eDP 1.4b : des appareils plus économes ou à écrans 8K, pour de bon
Drones : Parrot s'envole vers les professionnels
Très haut débit : Macron maintient la pression
Telecom Italia : pas d'arrangements entre Niel et Bolloré
Quiz : reconnaissez-vous ces smartphones ?
Haut de page