Google rachète Timeful en vue d'améliorer la gestion du calendrier

01 juin 2018 à 15h36
0
Google annonce le rachat de la jeune pousse Timeful qui propose d'ajouter un événement simplement, en prenant en compte les autres rendez-vous de son agenda.

Google souhaite rendre ses applications et services plus simples de prise en main mais également un peu plus intelligents. Après avoir introduit une fonctionnalité snooze au sein de Inbox, la société annonce l'acquisition de Timeful.

La jeune pousse a développé une application pour iOS et Android capable d'analyser son agenda et d'y ajouter des événements très simplement. Sur son blog officiel, Google explique que le mobinaute peut par exemple demander l'ajout d'un événement à une date sans préciser d'horaire spécifique ; le mécanisme est en mesure de comprendre son degré d'importance par rapport à ceux déjà présents au sein du calendrier.

0226000008026310-photo-timeful.jpg


Timeful se rapproche donc un peu plus de l'assistant, chargé de superviser votre agenda à votre place. La technologie est développée par une équipe composée d'experts en machine learning et en intelligence artificielle. Le dispositif devrait être implémenté au sein de Google Agenda et de Google Inbox.

Timeful est aussi capable de gérer les listes de tâches pour les ajouter au calendrier par défaut du téléphone. La jeune pousse a précédemment levé 6,8 millions de dollars auprès du fonds d'investissement Khosla Ventures, avec la participation des groupes Kleiner Perkins, Greylock, Data Collective, Pitango, et A-Grade Investments,

Il semblerait que l'agenda personnel constitue l'une des prochaines cibles majeures des grandes sociétés high tech. Récemment, Microsoft a fait l'acquisition de Sunrise, et Cortana est en mesure de gérer le calendrier du smartphone. De son côté Yahoo! reste dubitatif sur la question et cherche plutôt un modèle économique. Interrogé par nos soins, Jeff Bonforte, responsable des produits de communications, précisait à l'occasion du salon LeWeb qu'un utilisateur optait généralement pour le calendrier par défaut sur le smartphone. Or dans ce cas, une société tierce ne détient pas véritablement les données de l'utilisateur : elle agit comme simple lecteur et ne peut pas les scanner pour y adjoindre de la publicité, par exemple.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Google+ lance Collections, un concurrent de Pinterest
Le 5 mai 2003, iTunes vendait son premier million de morceaux #15ans
Une édition Iron Man pour le Galaxy S6
Bon Plan : un disque dur externe de 5 To pour moins de 160 euros
Microsoft publie une seconde Technical Preview de Windows Server
Infos US de la nuit : Twitter repart à la hausse
Office 2016 Public Preview : la nouvelle version accessible à tous
How Old do I Look : Microsoft veut deviner votre âge, et ce n'est pas gagné
Freebox mini 4K : HDMI-CEC opérationnel, rangez vos télécommandes
Startup Assembly entend prouver que les start-up recrutent
Haut de page