Confidentialité : la Cnil inflige une amende de 150 000 euros à Google (màj)

15 janvier 2014 à 10h04
0
La Commission chargée de la protection des données personnelles vient d'infliger une sanction d'un montant de 150 000 euros à l'encontre de Google. La Cnil reproche à la firme américaine de ne pas avoir suffisamment informé les utilisateurs lors de la refonte de ses services et de ses conditions d'utilisation.

00FA000005292876-photo-cnil-logo.jpg
La Cnil voit rouge et inflige une amende de 150 000 euros à Google. L'organisme considère que le groupe américain n'a pas respecté plusieurs règles concernant l'information des utilisateurs, la conservation des données ou encore quant à la combinaison qui est faite de l'intégralité des données recueillies par la firme.

Dans le détail, la Cnil reproche pas moins de 4 éléments à Google. Tout d'abord, la société « n'informe pas suffisamment ses utilisateurs des conditions et finalités de traitement de leurs données personnelles. De ce fait, ils ne peuvent comprendre, ni les finalités de la collecte, celles-ci n'étant pas déterminées comme l'exige la loi, ni l'ampleur des données collectées à travers les différents services ». Pour la Cnil, les utilisateurs des services de Google ne peuvent donc pas demander à avoir accès à leurs données, à demander à les effacer ou encore s'y opposer.

Deuxième point, la Cnil juge que Google n'obtient pas le « consentement des utilisateurs préalablement au dépôt de cookies sur leurs terminaux ». Le groupe est également sanctionné pour ne pas avoir fixé de durées de conservation pour l'ensemble des données qu'il traite.

Enfin, la Commission considère que la firme s'autorise « sans base légale, à procéder à la combinaison de l'intégralité des données qu'elle collecte sur les utilisateurs à travers l'ensemble de ses services ».

Pour rappel, les organismes de protection des données personnelles de France, d'Allemagne, d'Espagne, d'Italie, des Pays-Bas et du Royaume Uni avaient lancé une attaque contre Google en avril dernier. En ce qui concerne la Cnil, l'autorité précise qu'il s'agit-là du « montant le plus élevé prononcé jusqu'à présent par la formation restreinte. Elle se justifie par le nombre et la gravité des manquements constatés ».



Mise à jour le 15/01/2014 à 10h04

Google fait appel de la décision de la Cnil. Selon Le Figaro, la firme américaine a déposé un recours devant le Conseil d'Etat contre la sanction prononcée par l'autorité.

Google forme en fait deux recours. Le premier sous la forme d'un référé vise son obligation de publier un communiqué concernant sa sanction sur « sa page d'accueil Google.fr ». Enfin, Google conteste également la décision de la Cnil sur le fond du dossier.

Le Conseil d'Etat devrait remettre sa décision dans le courant de la semaine prochaine

Publication initiale le 08/01/2014 à 18h22

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Voitures électriques : le réseau de chargeurs Ionity facturera désormais au kWh
HP désactive vos cartouches d’encre à distance en cas de résiliation à son service d’abonnement
Taxation du numérique : après une discussion Macron/Trump, la taxe provisoirement suspendue
Démarchage téléphonique : plusieurs associations lancent une pétition pour y mettre fin
Réforme de l'audiovisuel : du cinéma chaque jour de la semaine sur les chaînes gratuites ?
La police va pouvoir extraire toutes les données de vos smartphones en 10 minutes chrono
La baisse de prix sur les cartes graphiques Nvidia GeForce RTX 2060 est officielle !
Kaamelott : un premier teaser et une date de sortie avancée pour le film
Netflix se bat contre Disney+ à coup de Google Trends : The Witcher y exploserait The Mandalorian
Découvrez en vidéo le face-à-face Drako GTE vs Tesla Model S P100D

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top