Le prochain Pixel 6 disposera d'un processeur GS101 "made by Google"

© Pierre Crochart pour Clubic

Ce SoC maison serait développé conjointement par les équipes de Google et Samsung.

Lors de la présentation des résultats d'Alphabet pour le 3e trimestre 2020, Sundar Pichai, le P.-D.G. du groupe, avait annoncé des investissements très importants sur le hardware, sans donner plus de précisions.

Un premier processeur développé en partenariat avec Samsung

Nous en savons aujourd'hui un peu plus grâce au site 9to5Google qui aurait découvert dans une documentation provenant de Google des informations sur le prochain smartphone Pixel 6 et plus précisément sur le processeur qui l'équiperait.

Le document préciserait que ce prochain appareil tournerait sur la plateforme Google Whitechapel. Le site va plus loin en donnant le nom du processeur développé par le moteur de recherche : le GS101. Les lettres « GS » renvoient à Google Silicon.

Ce premier SoC serait réalisé en collaboration avec la division de Samsung Semiconductor en charge de l'intégration, ce qui laisse à penser que le GS101 aurait quelques similitudes avec les processeurs Exynos du constructeur coréen.

Google chercherait à mieux maîtriser sa feuille de route en misant sur une intégration verticale

Un autre nom de code, « Slider », a également été aperçu plusieurs fois ces dernières semaines, comme dans l'application Google Camera, et serait aussi relié à certaines puces Exynos. Cela laisse à croire que derrière Slider se cache une plateforme partagée pour le SoC Whitechapel.

Slider est également lié à deux autres produits baptisés en interne « Raven » et « Oriole », deux noms de code qui ont été déjà aperçus l'année dernière et qui seraient les prochains Pixel 6 et un autre smartphone encore inconnu.

En utilisant une puce maison au lieu des traditionnels SoC produits par Qualcomm, Google adopterait une stratégie similaire à celle d'Apple qui internalise le développement de nombreux composants, dont ses processeurs, afin de conserver la maîtrise de sa roadmap et d'optimiser l'intégration entre logiciel et matériel.

On peut d'ailleurs imaginer par la suite Google déployer sa plateforme Whitechapel à d'autres familles de produits, notamment les Chromebook , afin d'optimiser un peu plus les performances de ces appareils.

Source : 9to5Google

Modifié le 06/04/2021 à 08h51
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
4
5
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

VPN et antivirus : la solution tout-en-un d'Avast est gratuite durant 3 mois
Belle affaire pCloud pour famille : 2 To de stockage cloud à prix cassé
Marvel Cinematic Universe : le guide complet pour regarder (ou non) les films et séries du MCU dans le bon ordre
E3 2021 : des stands virtuels et d'autres animations dématérialisées au programme
Un revenu universel en crypto-monnaie : douce utopie ou vraie bonne idée ?
PS5 : Sony travaille en ce moment sur plus de 25 exclusivités
Test Sony Bravia XR-55X90J : une alternative intéressante aux téléviseurs OLED ?
FLoC : Brave, DuckDuckGo, GitHub, WordPress… Pourquoi une telle levée de boucliers contre Google ?
PS5 : Sony dévoile deux nouveaux coloris pour la manette DualSense
Cent ans après : la carte de crédit, produit d'une utopie
Haut de page