Test ASUS TUF Gaming M4 Wireless : parfaite souris gaming sans fil à pas (trop) cher

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
17 mars 2022 à 12h12
1
ASUS TUF Gaming M4 Wireless © ASUS
© ASUS

Opter pour une souris gaming sans fil implique souvent de choisir entre un tarif accessible et une réactivité décente. Avec cette TUF Gaming M4 Wireless, ASUS se la joue quadrature du cercle et envisage une souris gaming sans fil polyvalente et (relativement) bon marché.

ASUS TUF Gaming M4 Wireless
  • Bluetooth et RF 2,4 GHz
  • Pile AA ou AAA
  • Très bonne autonomie
  • Prise en main confortable
  • Sensibilité correcte
  • Ne fonctionne pas en filaire
  • Réservée aux droitiers
  • Design assez quelconque

En réalité, la M4 Wireless n’est évidemment pas la première souris à faire une telle promesse. Il n’y a pas si longtemps, nous avions ainsi pu découvrir l’Orochi V2. Le modèle de Razer se contentait toutefois d’un capteur à la sensibilité maximale de 7 200 points par pouce et sa compacité en faisait plus un modèle gaming « de poche » qu’une solution adaptée à toutes les mains. La M4 Wireless est de dimensions plus classiques et le capteur PixArt PMW3311 permet d’atteindre 12 000 ppp.

Fiche technique ASUS TUF Gaming M4 Wireless

Ergonomie

Utilisation
Gamer
Nombre de boutons
6
Type de Roulette
Bidirectionnelle
Lateralité
Souris pour droitier
Trackball
Non
Souris verticale
Non
Souris silencieuse
Non

Caracteristiques techniques

Type de souris
Optique
Résolution optique
12000
Sans-fil
Oui
Interface avec l'ordinateur
Bluetooth, RF 2,4 GHz
Logiciel compagnon
Asus Armoury Crate

Batterie

Type de batterie
Pile AA, Pile AAA
Autonomie
232h

Caractéristiques physiques

Largeur
126mm
Profondeur
63,5mm
Poids
77g
Poids modulable
Non
Rétro-éclairage
Non
ASUS TUF Gaming M4 Wireless © Nerces
Tout simple, presque « simpliste », ce design de la TUF Gaming M4 Wireless © Nerces

Design presque symétrique

Dans la famille ASUS, la marque TUF Gaming est un cran en-dessous de ROG (Republic of Gamers). L’idée est toujours de proposer des produits identifiés « jeu vidéo », mais en rognant un peu sur les fonctionnalités ou l’innovation afin de garder un tarif plus doux. Cette M4 Wireless est la parfaite illustration de cette volonté de simplicité et au premier coup d’œil posé sur la souris, on remarque une silhouette très classique, presque banale. ASUS adopte un dessin symétrique, en apparence ambidextre.

En apparence seulement car même si la coque, les boutons principaux et l’arrondi de la souris sont identiques des deux côtés, ASUS a placé deux boutons de pouce, seulement sur le côté gauche de la souris. De fait, elle ne pourra être manipulée avec aisance par un gaucher. Dommage. En revanche, pour un droitier, la prise en main est impeccable. Relativement longue – sans être géante – la M4 Wireless se destine à une tenue avec la paume de la main reposant sur le dos de la souris (palm grip), mais les grandes mains pourront la tenir du bout des doigts (fingertip grip).

ASUS TUF Gaming M4 Wireless © ASUS
ASUS TUF Gaming M4 Wireless © ASUS

À l'envers, à l'endroit, la souris ne présente absolument aucune fioriture © ASUS

Contrairement à l’Orochi V2 évoquée précédemment, des mains d’enfants pourraient avoir des difficultés à la manipuler très confortablement. Rien à redire en revanche quant à la position des boutons, et ce, qu’il s’agisse des deux principaux ou de ceux du pouce. Au total, ASUS a placé six boutons car il faut également penser à celui de la molette et à celui, juste derrière, dédié à la sensibilité du capteur. À l'exception de ce dernier, tous sont bien accessibles, mais puisque nous parlons de la molette, il convient de signaler que celle-ci n’est pas débrayable.

Sur une souris à ce prix, que la molette soit « toute simple » n’est pas surprenant. ASUS a d’ailleurs aussi économisé sur les LED : il n’y en a aucune et le logo TUF Gaming est simplement dessiné sur le dos de la souris. Un dos qui se retire aisément pour accéder au compartiment pile / dongle USB. La M4 Wireless s’alimente via une pile AA ou une AAA à condition d’utiliser la gangue de plastique qui permet de l’adapter au compartiment. Bien sûr, sous la souris un interrupteur permet de couper la bête ou d’allumer soit le Bluetooth, soit le RF 2,4 GHz.

ASUS TUF Gaming M4 Wireless © Nerces
ASUS TUF Gaming M4 Wireless © Nerces

Le dos retiré, on peut sortir le dongle USB et insérer la pile AA / AAA © Nerces

Belle ergonomie, autonomie stupéfiante

Ce choix de connectivité est une bonne idée, cela confère une certaine polyvalence à la souris. Hélas, ASUS ne permet aucun fonctionnement filaire : pas de prise, pas de câble. En revanche, il fournit en plus du petit adaptateur plastique, une pile AA et une pile AAA avec sa souris. Glisser la pile dans le compartiment est simple comme bonjour et permet de bénéficier d’une très bonne autonomie. Comme toujours, celle-ci est meilleure en Bluetooth qu’en RF 2,4 GHz : environ 100 heures contre une 50aine avec une pile AAA, un peu plus du double avec une pile AA.

En tant que joueur, nous aurons toujours à cœur de privilégier le RF 2,4 GHz qui autorise une réactivité supérieure. Pour autant, la connexion Bluetooth a progressé et il n’est plus inconcevable de s’en servir pour jouer. L’intérêt principal reste cependant d’élargir le champ des possibles d’une souris qui se veut universelle. Pour convenir à un maximum d’usages sans trop grever son prix, ASUS adopte un capteur bien connu, le PixArt PMW3311. Optique et d’une sensibilité maximale de 12 000 points par pouce, il se montre à l’aise sur pratiquement toutes les surfaces.

ASUS TUF Gaming M4 Wireless © Nerces
Astucieux l'adaptateur en plastique pour mettre la pile AAA au format AA. À côté, le dongle USB © Nerces

En jeu, il ne pose aucun problème, même si les joueurs les plus exigeants, les habitués du « 20K », pourraient y trouver à redire. Pour notre part, aucun décrochage et aucun tremblement du curseur n’ont été remarqués. La technologie n’est certes pas très innovante, mais c’est fonctionnel. Rien à redire non plus du côté des boutons, précis et confortables, ou de la molette qui fait parfaitement le job. Certains la trouveront peut-être un peu « souple », mais c’est surtout la position du bouton de modification de la sensibilité que nous trouvons un peu trop en arrière.

Rien à redire non plus sur la qualité de glisse de cette M4 Wireless. Elle se repose sur trois patins – deux à l’avant, un plus large à l’arrière – en PTFE. Là encore, c’est simple et très efficace. Un rapide commentaire pour évoquer le plastique PBT utilisé sur l’intégralité de la souris. Légèrement texturé, il n’offre pas de réel grip, mais n’entraine pas de « glissade », et ce, même après de nombreuses heures de jeu. Le poids – contenu (77 g avec une pile AAA) – de la souris n’est pas étranger à cette bonne tenue. Enfin, la transpiration n’est pas plus un problème.

ASUS TUF Gaming M4 Wireless © Nerces
Armoury Crate permet bien sûr de modifier la fonction de chaque commande © Nerces

Armoury Crate : 300 Mo à notre service

Comme la plupart de ses concurrents, ASUS emploie le même logiciel compagnon sur l’intégralité de son catalogue gaming. En l’occurrence, il s’agit d’Armoury Crate, un logiciel qui a bien progressé ces dernières années.

Il est aujourd’hui plus ergonomique, même si les nombreuses options du menu principal peuvent intimider. En réalité, pour réellement contrôler la M4 Wireless, on peut se contenter du premier onglet. Là, on trouve tout ce qui a trait à la configuration des commandes : les fonctions de chacun des six boutons et de la molette peuvent ainsi être modifiées.

ASUS TUF Gaming M4 Wireless © Nerces
Réglage des différents seuils de sensibilité du capteur optique © Nerces

Ensuite, un second onglet se focalise sur les « performances ». Il s’agit ici de modifier les paliers de sensibilité que l’on peut ajuster de 100 à 12 000 ppp par pas de 100 ppp. Le taux d’interrogation – appelé fréquence de scrutation – peut être ajusté à 125, 250, 500 ou 1 000 Hz. Des valeurs on ne peut plus classique et un joueur privilégiera la dernière.

ASUS propose aussi une option d’angle snapping qui permet d’anticiper d’éventuels accidents dans le mouvement de la souris et de garder une course rectiligne : nous n’avons pas été plus convaincus que cela.

ASUS TUF Gaming M4 Wireless © Nerces
La bascule vers la veille peut être ajustée pour économiser au mieux la pile © Nerces

Le troisième onglet est là pour vérifier le niveau de la pile en place. Une alerte lumineuse peut être configurée lorsqu’un certain seuil est atteint et on peut aussi faire varier le temps de bascule vers le mode veille afin de préserver l’autonomie.

Un menu consacré aux mises à jour du micrologiciel et un autre aux macros sont disponibles – et pratiques – alors que les options Aura Sync sont moins utiles, la souris étant dépourvue de LED. Agréable, Armoury Crate gagnerait à être plus léger, mais c’est le prix à payer pour un logiciel commun à tous les périphériques de la marque.

ASUS TUF Gaming M4 Wireless © Nerces
Plutôt que sur les fanfreluches, ASUS met l'accent sur le rapport qualité / prix de sa souris © Nerces

ASUS TUF Gaming M4 Wireless, l'avis de Clubic

ASUS TUF Gaming M4 Wireless

8

Une fois encore, la marque TUF Gaming permet à ASUS de proposer un produit intéressant sans pour autant (trop) grever le prix. Alors qu’elle est sur bien des points une concurrente de l’Orochi V2 signée Razer, la M4 Wireless est une vingtaine d’euros moins chère. Plus grande, davantage destinée à des mains « adultes », elle constitue une souris sans fil de choix pour les amateurs de jeu vidéo.

Elle profite aussi de sa double connectivité Bluetooth / RF 2,4 GHz, de son compartiment pile plus flexible qu’une batterie à recharger et d’une très bonne autonomie. Il faut en revanche faire avec un design finalement assez quelconque, l’impossibilité de fonctionner en filaire et une conception réservée aux seuls droitiers. Rien de dramatique donc pour une souris gaming au rapport qualité / prix intéressant.

Les plus

  • Bluetooth et RF 2,4 GHz
  • Pile AA ou AAA
  • Très bonne autonomie
  • Prise en main confortable
  • Sensibilité correcte

Les moins

  • Ne fonctionne pas en filaire
  • Réservée aux droitiers
  • Design assez quelconque
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
2
smover
Je trouve un peu bizarre la comparaison avec l’Orochi qui se veut une souris « mobile », de plus petite taille pour être adaptée à un usage nomade et prendre peu de place.<br /> Je comparerai plutôt cette TUF à une Corsair Harpoon Wireless RGB qui se trouve à 45€ et qui a tout ce qu’il faut Elle est d’ailleurs aussi excellente en bureautique qu’en jeux.
Nerces
Et tu as tout à fait raison, la « comparaison » était surtout là parce que l’Orochi est la dernière « un peu similaire » que je testais
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Microsoft dévoile son Project Volterra, un PC ARM aux allures de Mac mini
Découvrez la liste des nouveaux jeux compatibles avec le DLSS et le ray-tracing de NVIDIA
Dernière chance pour profiter des offres PC Fnac (jusqu'à -320€)
Des moniteurs Mini-LED, 4K, 240 Hz débarquent chez Samsung
AMD veut réinventer le PC portable du quotidien : moins cher, plus autonome
Procurez-vous un super écran PC Gaming à prix cassé chez Fnac/Darty
MSI prépare le come-back de son Titan GT77, un portable gaming très (très) méchant
Ce PC gamer Acer Predator avec sa RTX 3070 profite d'une belle remise !
Le prix du PC hybride Lenovo Flex 5 dégringole chez Boulanger
ASRock, ASUS et MSI présentent déjà leurs cartes mères Ryzen 7000
Haut de page