Apple Store : l'autorité de la concurrence annoncera lundi une amende contre Apple

13 mars 2020 à 17h15
2
Apple Store Opéra

L'autorité de la concurrence (ADLC) s'apprête à annoncer, lundi 16 mars, une amende contre la firme à la pomme pour pratiques anti-concurrentielles, selon l'agence Reuters. Le gendarme de la concurrence estime qu'Apple enfreint les règles de la concurrence sur son réseau de magasins Apple Store.

Le montant exact de l'amende sera dévoilé lundi matin, à l'occasion d'une conférence de presse organisée à Paris. En février, les autorités françaises avaient déjà infligé une amende de 25 millions d'euros à Apple.


Des accusations « d'abus de position dominante » par un ancien revendeur

Cette décision du gendarme de la concurrence fait suite à une plainte déposée en 2012 par eBizcuss, ancien premier revendeur officiel de produits Apple en France, qui a fait faillite suite à la multiplication d'Apple Store en France. Avant de fermer ses portes, la société a déposé plusieurs plaintes accusant Apple « d'abus de position dominante et de dépendance économique ».

L'ADLC devrait lui donner raison, lundi 16 mars, en confirmant les pratiques anti-concurrentielles de la marque américaine dans le cadre de son réseau de ventes physiques.

C'est la deuxième amende infligée à Apple par des autorités françaises depuis le début de l'année. En février, Apple avait écopé d'une amende de 25 millions d'euros pour « pratique commerciale trompeuse par omission » prononcée par la Direction générale de la Concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes.

Source : Les Échos
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
3
Blues_Blanche
Ca me fait penser. Qu’en est-il de l’exclusion de Shadow de leur Store ?
LeVendangeurMasque
Je me souviens de IC (avant d’être racheté par eBizcuss), franchement ces magasins étaient complètement largués (tarif, relationnel client). Même sans Apple je vois pas comment ils auraient tenu.<br /> Rappelons aussi que les magasins IC étaient à l’époque loin d’être tous situés dans des villes ou il y avait des Apple Store (et en 2012 il n’y a en avait quasiment pas) ! Bref je ne vois pas comment cet argument a pu être retenu.<br /> Et aujourd’hui il y a encore beaucoup de revendeurs Apple, il y en a même encore de nouveaux qui ouvrent régulièrement, donc cet argument d’abus de position dominante me paraît bien tiré par les cheveux… Si c’était vrai tous les revendeurs indé auraient disparu depuis longtemps, hors ça n’est pas du tout le cas.
pemmore
Je ne comprend pas trop pourquoi un fabriquant ne pourrait pas vendre ses propres produits dans ses propres boutiques, l’argument est spécieux, mais comme tout le monde a envie de taper sur Apple, faudrait peut être sortir l’iphone de son nuage et enfin dire c’est un smartphone comme les autres, fait avec les même pièces, et la position dominante ne tient pas, le jugement n’a pas été objectif, il y a au moins 50 marques de smartphones pourquoi se focaliser sur une seule marque?
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Bon plan Darty : l'aspirateur Dyson V8 à prix réduit
Les smartphones 5G ? Seulement 1 % de part de marché aux USA en 2019
Apple annonce à son tour un événement en ligne pour sa WWDC 2020
Lotus, Carlos Tavares, Raspberry Pi, fibre optique et deepfakes : le récap' des actus tech de la semaine
Le Samsung Galaxy S20 (128 Go) au meilleur prix du marché
Covid-19 : le championnat de Formule E suspendu pendant deux mois
Console PS4 Pro 1 To sous la barre des 300 € sur Cdiscount.com
L'app de rencontres Grindr vendue par son propriétaire chinois, sous pression des États-Unis
Total dévoile son grand projet de stockage électrique par batterie
Le câble transatlantique d'Orange et Google a fait son atterrissement aujourd'hui en Vendée
Haut de page