Tim Cook : "Nous essayons toujours de garder nos prix au plus bas"

Mathieu Grumiaux Contributeur
03 octobre 2019 à 11h10
0
Le patron d'Apple, Tim Cook, le 21 mai 2013 à son arrivée au Sénat

Dans un entretien donné au magazine allemand Stern, Tim Cook appuie son argumentaire sur la baisse de prix de l'iPhone 11 par rapport au Xr l'année dernière.

Il revient également sur les accusations de monopole qui visent Apple concernant l'App Store.

Le constructeur ferait tout pour garder ses prix les plus bas possibles

Tim Cook est actuellement en voyage en Europe. Le patron d'Apple est passé en France, où il a notamment visité les studios d'Ubisoft Montpellier. Mais avant de s'arrêter dans nos contrées, il a fait une escale en Allemagne.

Le magazine Stern a pu, pour l'occasion, s'entretenir avec le P.-D.G. américain. Ce dernier est revenu sur différents sujets dont l'un des plus explosifs lorsque l'on parle d'Apple : ses prix. Accusés, souvent à raison, d'être trop chers, Tim Cook défend ses produits et estime que les tarifs sont pourtant tirés vers le bas pour toucher le maximum de consommateurs.

« Nous essayons toujours de garder nos prix au niveau le plus bas possible, et heureusement nous avons pu baisser le prix de l'iPhone cette année », explique t-il en prenant pour exemple l'iPhone 11, qui, effectivement, est 50 € moins cher que l'iPhone Xr de l'an dernier, qu'il remplace.

Tim Cook rejette l'idée qu'Apple soit en situation de monopole

Tim Cook revient également sur le lancement d'Apple TV+, son service de streaming vidéo, qui a surpris par son prix de seulement 4,99 €/mois, là où on attendait une offre plus proche des 10 €.

Interrogé sur la concurrence frontale avec Netflix dans le domaine, Tim Cook préfère parler d' « offre complémentaire » et explique que les clients sont désormais habitués à souscrire à plusieurs abonnements en parallèle en fonction des contenus proposés : « Il ne s'agit pas de savoir si Netflix gagne et nous perdons, ou si nous gagnons et eux perdent. Beaucoup de gens utilisent plusieurs services et nous essayons de devenir l'un d'entre eux ».

Enfin la question du monopole exercé par Apple sur l'App Store a été abordée et Tim Cook rejette en bloc ces accusations, expliquant même que les règles qui régissent sa boutique sont bénéfiques pour le client, qui sait qu'il visite un « endroit digne de confiance ».

« Nous avons 30 à 40 applications - contre plus de deux millions d'autres » ajoute t-il pour la défense d'Apple, alors que la Commission européenne a lancé une enquête contre l'entreprise américaine pour abus de position dominante et qu'une plainte a été déposée devant le tribunal fédéral de San Jose en Californie.

Via : GSM Arena
Modifié le 03/10/2019 à 11h35
72 réponses
31 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla : Elon Musk a tranché, la Gigafactory 4 sera construite en Allemagne, préférée à la France
Le Japon va-t-il vraiment déverser de l’eau radioactive dans l’océan ?
Un TER n’émet pas toujours moins de CO2 qu'une voiture ou un autobus !
BMW s'intéresse de près à la charge bidirectionnelle
Windows 10 : la mise à jour (1909) de novembre 2019 est là !
À Marseille, un radar en test mesure le niveau de pollution des véhicules
Les camions électriques Volvo sont désormais en vente (et bientôt sur nos routes)
Plombé par son coût environnemental, le projet géant EuropaCity tombe à l'eau
Facebook active la caméra et le micro des iPhone en permanence sans en avertir les utilisateurs

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top