S'il était banni de Chine, Apple pourrait perdre 30% de ses revenus

Nassim Chentouf Contributeur
24 mai 2019 à 06h02
0
iPhone Xs

Apple peut compter sur le marché chinois pour engendrer de gros bénéfices. Une interdiction de commercialisation de ses produits inquiète donc les investisseurs de la firme, dans un pays aux relations tendues avec les Etats-Unis. Les pertes seraient estimées à 29% mensuels pour Apple en cas de boycott.

Une Guerre Froide technologique a lieu actuellement entre la Chine et les USA, respectivement représentés par Huawei et Apple. Il faut dire que le gouvernement Trump a décidé d'interdire au premier cité, constructeur chinois, l'utilisation de logiciels Google - et donc du système d'exploitation Android qui équipe ses smartphones. Mais que se passerait-il si à son tour, Apple se voyait banni de Chine ?

Un scénario catastrophe évoqué par un analyste de Goldman Sachs


Si rien ne laisse penser que l'Empire du Milieu puisse bannir Apple, en représailles des récentes décisions du gouvernement américain à propos de Huawei et Google, c'est un scénario qu'il reste bon d'évoquer. Si ce dernier venait à arriver, un analyste de la banque d'investissement Goldman Sachs table sur une énorme perte pour la firme de Cupertino.
Comme l'explique l'analyste de la banque d'investissement, l'interdiction d'Apple en Chine entraînerait une perte mensuelle des bénéfices de 29%. Ce sont 15 milliards de dollars qui s'évaporeraient au total sur une année. C'est notamment grâce à ses énormes marges qu'Apple engendre d'importants bénéfices en Chine malgré une part de marché faible - notamment à cause de la concurrence locale de qualité, représentée par OnePlus, Oppo, Honor, Xiaomi, Huawei, etc.
L'analyste de Goldman Sachs explique également que les investisseurs se sont montrés inquiets quant à une future interdiction d'Apple en Chine.

Les utilisateurs chinois se détournent d'Apple


C'est le South China Morning Post qui nous révèle qu'en Chine, le rejet d'Apple se fait de plus en plus présent. Des citoyens vont jusqu'à décrire comme honteux le fait de sortir un iPhone de sa poche plutôt qu'un smartphone Huawei. Beaucoup invitent même à se tourner principalement vers le constructeur local et à se détourner de l'Américain. Les choses pourraient donc s'avérer plus difficiles que prévu pour Apple sur le territoire Chinois. Seul l'avenir nous dira si le gouvernement de l'Empire du Milieu décidera de bannir le constructeur américain en réponse à la décision du gouvernement Trump d'interdire l'utilisation de services Google à Huawei (et donc... Android).

Source : Techspot

11 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Sommée de cesser de diffuser les chaines d'Altice, Free opérerait la coupure dès vendredi
Les poids-lourds électriques eCascadia de Daimler prêts à prendre la route
Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
La Chine ouvre la plus grande station-service d'hydrogène au monde
Salto, la réponse des chaînes TV françaises à Molotov et Netflix sera lancée début 2020
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
Un faux câble de charge iPhone permet de pirater le PC ou le Mac qui s'y connecte
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top