S'il était banni de Chine, Apple pourrait perdre 30% de ses revenus

le 24 mai 2019 à 06h02
0
iPhone Xs

Apple peut compter sur le marché chinois pour engendrer de gros bénéfices. Une interdiction de commercialisation de ses produits inquiète donc les investisseurs de la firme, dans un pays aux relations tendues avec les Etats-Unis. Les pertes seraient estimées à 29% mensuels pour Apple en cas de boycott.

Une Guerre Froide technologique a lieu actuellement entre la Chine et les USA, respectivement représentés par Huawei et Apple. Il faut dire que le gouvernement Trump a décidé d'interdire au premier cité, constructeur chinois, l'utilisation de logiciels Google - et donc du système d'exploitation Android qui équipe ses smartphones. Mais que se passerait-il si à son tour, Apple se voyait banni de Chine ?

Un scénario catastrophe évoqué par un analyste de Goldman Sachs


Si rien ne laisse penser que l'Empire du Milieu puisse bannir Apple, en représailles des récentes décisions du gouvernement américain à propos de Huawei et Google, c'est un scénario qu'il reste bon d'évoquer. Si ce dernier venait à arriver, un analyste de la banque d'investissement Goldman Sachs table sur une énorme perte pour la firme de Cupertino.
Comme l'explique l'analyste de la banque d'investissement, l'interdiction d'Apple en Chine entraînerait une perte mensuelle des bénéfices de 29%. Ce sont 15 milliards de dollars qui s'évaporeraient au total sur une année. C'est notamment grâce à ses énormes marges qu'Apple engendre d'importants bénéfices en Chine malgré une part de marché faible - notamment à cause de la concurrence locale de qualité, représentée par OnePlus, Oppo, Honor, Xiaomi, Huawei, etc.
L'analyste de Goldman Sachs explique également que les investisseurs se sont montrés inquiets quant à une future interdiction d'Apple en Chine.

Les utilisateurs chinois se détournent d'Apple


C'est le South China Morning Post qui nous révèle qu'en Chine, le rejet d'Apple se fait de plus en plus présent. Des citoyens vont jusqu'à décrire comme honteux le fait de sortir un iPhone de sa poche plutôt qu'un smartphone Huawei. Beaucoup invitent même à se tourner principalement vers le constructeur local et à se détourner de l'Américain. Les choses pourraient donc s'avérer plus difficiles que prévu pour Apple sur le territoire Chinois. Seul l'avenir nous dira si le gouvernement de l'Empire du Milieu décidera de bannir le constructeur américain en réponse à la décision du gouvernement Trump d'interdire l'utilisation de services Google à Huawei (et donc... Android).

Source : Techspot

Mots-clés :
Apple iPhone
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
Sélection Clubic VPN 2019

Les dernières actualités

Comparatif 2019 : Quel est le meilleur support mural pour votre téléviseur ?
Game Builder : l'outil de Google qui permet aux utilisateurs de créer leurs propres jeux
LEGO lance une collection Jurassic Park : Le Carnage du T.Rex
MSI et BlueStacks : les jeux Android portés en 240 FPS sur PC
Le nouveau Play Store et son Material Theme est en cours de déploiement
Tesla pourrait lancer un concurrent à Uber avant le déploiement de Robotaxi
Le Pixel 4 sortirait au mois d'octobre (selon une fuite de Verizon)
L'Université de Cambridge veut éviter les embouteillages à l'aide de Raspberry Pi
Amazon annonce une Echo Dot Kids Edition plus... colorée
Les créateurs d'Apex Legends dubitatifs concernant le cloud gaming et le jeu vidéo compétitif
scroll top