Qualcomm accuse Apple d'espionnage industriel en faveur d'Intel

27 septembre 2018 à 10h34
2
Thumb LE MARTEAU DE LA JUSTICE

Le fondeur américain vient de déposer une nouvelle plainte à l'encontre d'Apple. Il accuse la firme à la pomme d'avoir volé des informations confidentielles.

Entre les deux entreprises américaines, la guerre est déclarée. Si les deux entreprises s'attaquent mutuellement devant les tribunaux depuis près de deux ans, une nouvelle étape vient d'être franchie.

Des secrets de Qualcomm confiés à Intel ?

Selon les informations de CNBC, Qualcomm attaque en justice une nouvelle fois Apple pour violation d'un accord de confidentialité. Le constructeur de processeurs, qui travaillait avec Apple durant de nombreuses années et lui fournissait les modems de ses différents iPhone, affirme que l'entreprise partageait des informations confidentielles avec les ingénieurs d'Intel.

Dans un extrait de la plainte adressée par Qualcomm, le fondeur affirme que « bien que l'étude soit en cours, il est clair que le comportement d'Apple va bien au-delà de la simple violation du contrat initialement engagé. En effet, il est désormais évident qu'Apple s'est lancé dans une campagne de fausses promesses, de dissimulations et de subterfuges qui a duré des années et qui vise à voler les informations confidentielles et les secrets commerciaux de Qualcomm, dans le but d'améliorer les performances de chipsets modem de moindre qualité, avec comme objectif ultime d'éliminer Qualcomm de ses relations commerciales, au profit d'Intel. »

2016 : quand Apple remplaçait Qualcomm par Intel

Apple et Qualcomm ont signé un accord en 2010 qui permet au fabriquant de puces de vérifier régulièrement que les informations industrielles qu'il lui communique pour l'élaboration de ses iPhone restent confidentielles. Apple, grâce à cet accord, pouvait modifier le code fourni par Qualcomm selon ses besoins et bénéficiait d'un accès privilégié au logiciel des modems.

Qualcomm accuse Apple d'avoir profité de cet accord pour diffuser des informations sensibles aux ingénieurs d'intel, mais également à des logiciels eux aussi protégés par un accord de confidentialité afin d'aider Intel dans ses travaux.

En 2016, Apple commençait à équiper les iPhone 7 et 7 Plus de modems Intel en plus de ceux de Qualcomm. Avec la génération d'iPhone Xs et Xs Max, ce sont désormais exclusivement des puces Intel qui sont utilisées.

Cette nouvelle plainte sera ajoutée au dossier entre les deux parties, et un rendez-vous devant les tribunaux est d'ores et déjà fixé au 26 avril prochain, prélude d'une probable longue bataille judiciaire.
Modifié le 27/09/2018 à 10h48
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
0
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Making a Murderer : la saison 2 démarre le 19 octobre sur Netflix
Windows 10 : la mise à jour majeure RedStone 5 pourrait sortir le 2 octobre
Bon Plan : le pc portable Acer Aspire A517-51(G) à 450 euros
Nvidia : la sortie des RTX 2080 Ti repoussée à début octobre
Open Data Initiative : Adobe, Microsoft et SAP unissent leur force
Valve dévoile quelles sont les manettes les plus utilisées par les joueurs PC
Ils tentent de créer la carte 3D la plus détaillée du corps humain
Firefox Monitor vous dit si vos données ont été volées
Des tempêtes de poussière observées pour la première fois sur Titan
Gary Kurtz, le producteur des deux premiers Star Wars est décédé
Haut de page