Cisco et Apple s'attaquent au téléphone fixe du bureau

Par
Le 01 septembre 2015
 0
Après IBM, Apple annonce avoir signé un partenariat avec Cisco. L'accord vise à permettre d'optimiser les solutions et réseaux Cisco pour les applications et les terminaux sous iOS.

Apple noue un nouvel accord avec un géant de l'informatique. Après avoir signé un important partenariat dans le domaine de la mobilité en entreprise, donnant naissance aux applications IBM MobileFirst, le groupe américain réitère sa volonté de s'implanter dans le milieu professionnel.

C'est pourquoi Apple indique s'être entendu avec Cisco en vue de permettre d'optimiser les outils du groupe sur les terminaux sous iOS. Les solutions de collaboration et autres outils de vidéo-conférence seront mis en avant par ce biais. On pense logiquement à une meilleure intégration de services tels que Cisco Spark, Telepresence ou encore WebEx.

Dans une note publiée sur le blog officiel de la marque, Apple précise que son objectif est de permettre aux collaborateurs de communiquer plus facilement, en utilisant un terminal Apple. A terme, l'ambition est de permettre de tisser un lien plus étroit entre l'iPhone et le téléphone fixe du bureau.

01f4000007773503-photo-appareil-photo-de-l-iphone-6.jpg

Apple et Cisco promettent donc des outils optimisés dans les domaines du cloud, de la mobilité et des services collaboratifs déjà présents sur site. Un partenariat dont les premiers résultats devraient être connus dans les prochains mois.

Apple cherche à s'assurer une place dans l'entreprise


Par ce nouvel accord signé avec un géant de l'informatique, Apple cherche à asseoir sa position au sein des professionnels. Déjà présent par le biais des terminaux personnels apportés par les collaborateurs, le groupe souhaite désormais devenir un acteur incontournable dans les environnements d'entreprise Cisco ou IBM.

La firme américaine se place ainsi en concurrence frontale avec Microsoft et, dans une moindre mesure, BlackBerry. Ces derniers profitent déjà d'une solide implantation dans les flottes mobiles des entreprises. Apple pourrait même davantage chasser sur ces terres avec de nouveaux appareils, en particulier des tablettes spécialement destinées au milieu professionnel.

A lire également
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top