Un brevet pour des appareils flexibles accordé à Apple

13 janvier 2015 à 10h46
0
00C8000007851275-photo-brevet-apple-appareil-flexible.jpg
Apple s'est vu accorder, la semaine dernière, un brevet déposé fin septembre 2011. Son but : pouvoir rendre un appareil électronique flexible, voire pliable, et transformer ces manipulations en un moyen de contrôle de l'appareil.

Le brevet numéro 8 929 085, déposé par la firme de Cupertino, porte donc sur « les appareils électroniques flexibles ». Un sujet très vaste qu'Apple détaille quelque peu dans le résumé de ce brevet.

La marque à la pomme précise qu'un appareil électronique flexible doit comporter différentes parties disposant de cette même propriété :
  • l'écran, qui peut éventuellement comporter une couche tactile, elle aussi, flexible ;
  • le châssis, qui pourra prendre différentes positions stables ;
  • les composants internes, avec une batterie et des circuits imprimés semi-rigides.
00C8000007851277-photo-brevet-apple-appareil-flexible.jpg
Une telle conception aurait évidemment de multiples intérêts, à commencer par une meilleure résistance aux forces subies par nos smartphones. Tout le monde a encore en tête le bendgate qui a quelque peu terni la sortie des iPhone 6 et 6 Plus.

L'autre intérêt majeur pourrait se trouver du côté de l'ergonomie de l'appareil : Apple projette d'utiliser l'aspect flexible de l'appareil pour le contrôler. On peut ainsi imaginer un pliage qui verrouille l'appareil ou le passe en mode avion, ou une position qui lance une application. Il est d'ailleurs tout à fait envisageable de penser à des actions configurables par l'utilisateur.

Évidemment, l'obtention de ce brevet ne signifie pas pour autant la commercialisation prochaine d'un iPhone flexible, ou d'un appareil hybride, à la fois smartphone et bracelet. Un brevet peut tout autant servir à contrer la concurrence en se réservant le droit de l'exploiter par la suite. L'avenir nous dira ce que la marque à la pomme fera de ce brevet, qui pourrait changer quelques habitudes du côté de Cupertino : un iPhone flexible ne serait sans doute pas un iPhone en aluminium.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
Allongé et endormi
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
Microsoft Flight Simulator dévoile son plan de vol pour les futurs développements
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
Déjà en rupture de stock, les NVIDIA RTX 3080 se vendent à prix d'or sur eBay
Cyberpunk 2077 : CD Projekt RED dévoile les configurations PC requises
Données personnelles : Facebook menace de retirer ses réseaux sociaux d'Europe !
L'ANFR simule l'exposition aux ondes causée par des antennes 4G et 5G et livre ses résultats
Xbox All Access : les tarifs français officialisés par Microsoft
scroll top