VOD : Disney lance Movies Anywhere en partenariat avec Apple aux USA

25 février 2014 à 16h29
0
Disney vient de lancer aux Etats-Unis un nouveau service d'achat de films dématérialisés destiné à son catalogue. Une offre en réponse à l'Ultraviolet mise en place en partenariat avec Apple.

00FA000000771614-photo-logo-disney.jpg
On le sait depuis longtemps, Disney et Apple sont absents du consortium Ultraviolet et n'ont aucune intention de l'intégrer. A la place, la firme de Mickey, dont le catalogue inclut certaines franchises de Marvel ou encore la saga Star Wars depuis le rachat de LucasFilms, vient de lancer sa propre plateforme de vente de films dématérialisés.

Disney vient donc de lancer aux Etats-Unis Disney Movies Anywhere, une plateforme qui permet aux utilisateurs d'acheter des films dématérialisés dans le catalogue de l'entreprise, dans l'optique de les stocker dans le cloud et de les visionner n'importe où. Le système s'avère très proche du standard Ultraviolet : une fois acheté par le biais du service en ligne de Disney ou bien d'iTunes, partenaire du service, le film est stocké en ligne et peut être lu sur un ordinateur via le site du service, un iPhone, un iPad, un iPod touch ou même l'AppleTV. Le système est basé sur le service de VOD Keychest, développé par The Walt Disney Company et exploité depuis 2009 par cette dernière.

D'autres partenariats en vue

Pour le moment, seul Apple est partenaire de Disney, mais le studio américain explique à Reuters être en train pourparlers avec d'autres détaillants dans l'optique « d'offrir ses services en dehors d'iTunes ».

Bien que cette nouvelle plateforme de vente de contenu dématérialisée ne se focalise que sur le catalogue, aussi conséquent soit-il, de Disney et de ses filiales, elle pourrait cependant entrer en concurrence directe avec l'offre que propose le consortium Ultraviolet, qui rassemble la plupart des autres éditeurs du marché. Disney Movies Anywhere démontre par ailleurs que la promesse de voir émerger un jour une plateforme totalement unifiée de contenu dématérialisé est une utopie, et devrait le rester encore longtemps.

Seule nuance qui pourrait faire une différence dans le duel que les deux services pourraient se jouer : Disney Movies Anywhere ne propose pas le téléchargement local des vidéos, ce que fait, de son côté, l'Ultraviolet. Reste aujourd'hui à savoir quels partenaires Disney parviendra à mettre de son côté et la façon dont l'entreprise compte promouvoir son service dans d'autres territoires, tels que l'Europe, où l'Ultraviolet fait seulement ses premiers pas.



  • Pour aller plus loin :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Voitures électriques : le réseau de chargeurs Ionity facturera désormais au kWh
Taxation du numérique : après une discussion Macron/Trump, la taxe provisoirement suspendue
HP désactive vos cartouches d’encre à distance en cas de résiliation à son service d’abonnement
Démarchage téléphonique : plusieurs associations lancent une pétition pour y mettre fin
Réforme de l'audiovisuel : du cinéma chaque jour de la semaine sur les chaînes gratuites ?
La police va pouvoir extraire toutes les données de vos smartphones en 10 minutes chrono
La baisse de prix sur les cartes graphiques Nvidia GeForce RTX 2060 est officielle !
Kaamelott : un premier teaser et une date de sortie avancée pour le film
Netflix se bat contre Disney+ à coup de Google Trends : The Witcher y exploserait The Mandalorian
Découvrez en vidéo le face-à-face Drako GTE vs Tesla Model S P100D

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top