Apple : des prévisions moins favorables mais des relais de croissance solides

28 janvier 2014 à 13h11
0
La firme américaine publie ses résultats pour le compte de son premier trimestre fiscal 2014. Pour cette première évaluation de l'année, Apple se place en dessous des attentes des spécialistes. Malgré tout, le groupe va bénéficier de relais de croissance sur des marchés porteurs, comme la Chine.

00FA000005393623-photo-logo-apple-gb.jpg
Apple présente ses résultats pour le 1er trimestre 2014. Le groupe enregistre 13,1 milliards de dollars de profits sur la période fiscale. Cet élément est stable par rapport au trimestre dernier malgré une légère baisse de la croissance des ventes sur certains segments comme l'iPhone.

Lors de la présentation de ces résultats, Apple a également avertit que pour le trimestre à venir, son chiffre d'affaires se situerait aux alentours de 42 à 44 milliards de dollars pour le trimestre en cours. Cette prévision est donc à la baisse puisque les analystes tablaient sur le chiffre de 46,05 milliards de dollars pour la même période.

Cette attente des marchés était jusqu'à présent justifiée au regard de l'accord signé entre Apple et China Mobile. Les deux sociétés ont en effet signé un partenariat visant à commercialiser les iPhone 5c et 5s sur le réseau de l'opérateur. A ce jour, China Mobile compte 767 millions de clients et des offres mêlant smartphone et 4G pourraient permettre à Apple de vendre 20 millions d'iPhone supplémentaires sur la zone.

Chine, Hong-Kong et Taiwan, moteurs de croissance

Au-delà de l'accord passé avec China Mobile, certaines zones régionales portent la croissance d'Apple. Ainsi, l'Asie demeure un maillon en forte progression pour la firme puisque cet ensemble connait une croissance à deux chiffres.

Ainsi, la région « Grande Chine » regroupant la Chine, Hong-Kong et Taiwan connaît la plus forte croissance entre le premier trimestre 2013 et 2014 (+29%). Le chiffre d'affaires réalisé dans cette zone passe en effet de 6 830 millions de dollars à 8 844 millions. La zone « Japon » réalise elle-aussi une bonne progression de 11% sur la même période.

L'Asie au sens large se permet même de dépasser la région Europe en termes de chiffres d'affaires cumulé sur le premier trimestre 2014 (13 792 millions contre 13 073).

Une marge brute stabilisée

Critiqué pour avoir diminué sa marge brute, Apple rassure les marchés puisque cet élément se stabilise une fois de plus aux alentours de 37 et 38%. Plus précisément, la marge brute est désormais de 37,9% contre 38,6% l'an dernier. Cet élément remonte donc puisqu'il n'était que de 37% au quatrième trimestre 2013.

Cet indicateur ne devrait donc pas obérer la capacité d'investissement d'Apple dans le futur. Le groupe va toutefois devoir tabler sur de nouvelles gammes de produits ou de services afin d'assurer sa progression future.

Aller plus loin
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Nintendo : des mini-jeux sur smartphones pour
Le programmeur des premiers Madden gagne son procès contre EA (màj)
Apple : entre nouveau record et déclin pour l'iPhone, le Mac sort du lot
Microsoft renommerait sa suite Office Web Apps en Office Online
Accès à ses propres données personnelles : 41% des professionnels sondés respectent la loi
Les pilotes GeForce 334.67 bêta de NVIDIA sont de sortie
Le navigateur Opera 19 passe en version stable
Quentin Tarantino attaque le site Gawker suite à la diffusion de son scénario sur le Web
Mise à jour du Freebox Player en version 1.2.12 et prise en charge du DTS Neural
Stratasys : une imprimante 3D couleur gérant 3 matières
Haut de page