Le Liquidmetal bientôt utilisé pour les coques des terminaux Apple ?

17 juillet 2013 à 15h33
0
Un récent brevet déposé par Apple laisse penser que l'entreprise a trouvé la solution à ses problèmes concernant l'usage de la technologie Liquidmetal dans ses produits.

00FA000005248956-photo-liquidmetal.jpg
Apple possède, depuis 2010, un contrat d'exclusivité dans le domaine du mobile avec la firme Liquidmetal. L'entreprise propose un alliage de plusieurs éléments, dont le nickel, le titane et le zirconium, pour obtenir un résultat particulièrement lisse, faisant penser à du liquide. Mais, jusque-là, Apple ne s'était servi de ce partenariat que pour la fabrication du « tiroir » à carte SIM de ses terminaux.

Et la raison à cela tenait à un problème qui empêchait l'entreprise de disposer de feuilles d'alliage suffisamment résistantes pour être utilisées dans la conception des coques des appareils. En effet, les feuilles trop larges étaient sujettes à une rupture trop facile au moment de les manipuler. Un souci qu'Apple et Liquidmetal auraient réglé, à en croire un brevet fraîchement validé par l'USPTO.

Baptisé « Procédés de création de feuille d'alliage amorphe », ledit brevet décrit une série de méthodes permettant de concevoir des feuilles d'alliage à l'épaisseur allant de 0,1 mm à 35 mm, avec une largueur maximum de 3 mètres. Les démarches décrites sont très techniques : « un premier alliage métallique fondu est versé sur un second métal en fusion, de densité supérieure, dans une cuve à niveau constant, que le premier métal fondu former une feuille qui va flotter sur le second métal, et va refroidir pour se solidifier et donner une feuille d'alliage amorphe » explique notamment le document. Dans ce dernier, l'iPhone, l'iPad et même une montre sont évoqués comme des dispositifs pouvant bénéficier de cette technologie.

A noter que le brevet n'a pas été déposé par Apple ou Liquidmetal, mais par Crucible Intellectual Property, une filiale créée dans le cadre du partenariat entre les deux entreprises. Déposé en mai 2012 - soit avant le renouvellement du contrat entre Apple et Liquidmetal - le brevet a été validé le 16 juillet 2013, laissant la porte à de nouvelles possibilités pour les deux sociétés, partenaires au moins jusqu'en 2014.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Utilisez le message d’absence du bureau comme outil marketing
Audiovisuel : à défaut de fusionner, l'Arcep et le CSA pourraient s'unir
Microsoft veut créer des interactions entre différents appareils connectés
MediaPad 7 Youth : une tablette 7 pouces Ful HD chez Huawei
Le CNNum devrait se prononcer contre une taxe sur les données personnelles
Authentification : Ping Identity annonce une levée de 44 millions de dollars
Le Royaume-Uni testera cette année les voitures à pilotage automatique
Faille
Acer laisse tomber Thunderbolt au profit de l'USB 3.0
Panasonic se renforce dans la vidéosurveillance et rachète Cameramanager.com
Haut de page