Livre électronique : le cas Apple pourrait faire l'objet d'une enquête en Australie

01 juin 2018 à 15h36
0
Récemment jugé coupable d'avoir sciemment augmenté les prix des livres électroniques sur sa plateforme, en accord avec plusieurs éditeurs, Apple pourrait se retrouver une nouvelle fois au cœur d'une enquête pour position dominante. Un sénateur australien réclame en effet l'ouverture d'une enquête dans le pays.

00FA000004864954-photo-ibooks-sq-logo.jpg
Après l'Europe et les Etats-Unis, l'Australie ? Les problèmes d'Apple concernant l'entente sur les prix des livres électroniques ne semblent pas terminés : la firme de Cupertino pourrait se retrouver sous le coup d'une enquête au pays des kangourous. Le sénateur indépendant Nick Xenophon a annoncé au Financial Review avoir écrit aux autorités de la concurrence australienne pour soliciter le lancement d'une enquête locale sur la question.

« Si les gens se sont fait arnaquer sur les ebooks aux Etats-Unis, pourquoi cela serait-il différent en Australie ? » a déclaré le politique, qui qualifie de « très inquiétantes » les conclusions du tribunal américain. « Si les consommateurs américains sont concernés, l'Australian Competition and Consumer Commission doit agir. » Le sénateur a ajouté que l'ACCC disposait, depuis 2009, de pouvoirs de sanction renforcé dans les affaires « anti-cartel » et que le possible dossier Apple pourrait être le premier concerné dans ce contexte.

A noter qu'Apple fera l'objet d'un autre procès aux USA pour fixer le montant des dommages et intérêts, qui pourraient être très élevé, puisque 33 Etats américains se sont déjà greffés à l'affaire. L'entreprise compte néanmoins faire appel de la décision.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Amazon est également ciblé pour ses pratiques fiscales en Allemagne
Marketing mobile : Criteo annonce le rachat d'AD-X Tracking
En dépit de leurs craintes, les pigeons ne battent pas de l'aile
Sojeans lève 7 millions d'euros pour vendre ses denims en Europe
Microsoft : une montre connectée pour 2014 ?
Utilite : une prochaine
Chasse aux bugs dans IE11 : Microsoft récompense un employé de Google
Surface RT : Microsoft casse les prix, à partir de 339 euros (màj)
Dell : Carl Icahn repart à la charge et formule une nouvelle offre (màj)
Des hackers chinois combinent Dropbox et Wordpress pour diffuser des malwares
Haut de page